in

BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT: Retour en Cote d’Ivoire – Bientôt la levée des drapeaux des pays membres

Le 8 septembre!

La levée des drapeaux des 78 États membres (53 États africains et 25 non africains) de la Banque africaine de développement (Bad) marquant le démarrage officiel des activités de ladite institution, après son retour à Abidjan, aura lieu le 8 septembre prochain.

La levée des drapeaux des 78 États membres (53 États africains et 25 non africains) de la Banque africaine de développement (Bad) marquant le démarrage officiel des activités de ladite institution, après son retour à Abidjan, aura lieu le 8 septembre prochain. Elle sera suivie de la première réunion du Conseil d’administration. L’annonce a été faite, ce jeudi 14 août, par le ministre d’État, ministre du Plan et du Développement, Albert Mabri Toikeusse, par ailleurs président du Conseil des gouverneurs de la Bad, dans un entretien accordé à la radio des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci-Fm).

« Le 8 septembre prochain, nous allons démarrer avec la première réunion du Conseil d’administration. Le Centre de commerce international d’Abidjan (Ccia) qui sert de locaux provisoires à la Bad, recevra le même jour, une cérémonie de levée des couleurs de l’ensemble des pays membres de la Bad », a-t-il indiqué.

Mabri Toikeusse a tenu à rassurer que tout est fin prêt pour accueillir tout le contingent de la Bad qui arrive, selon le chronogramme établi et surtout le retour du président de l’institution, Donald Kaberuka, depuis le 12 août.

Il a également indiqué que le Président de la République, Alassane Ouattara, va accorder dans les tous prochains jours, une audience à la haute direction de ladite institution. Avant d’annoncer que le cinquantenaire de la Bad est prévu du 27 octobre au 4 novembre prochain, ainsi que les prochaines assemblées annuelles au mois de mai 2015 à Abidjan.

Evoquant les incidences positives du retour de la Bad à son siège statutaire d’Abidjan,Albert Mabri Toikeusse a souligné la création d’emplois directs et indirects, la relance des activités économiques. Notamment, le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, le transport ainsi que tous les prestataires de services divers.

Il a enfin demandé aux Ivoiriens d’accueillir avec le traditionnel “Akwaba” qui a toujours caractérisé la Côte d’Ivoire, les fonctionnaires de la Bad.

EGYPTE: La justice dissout l’aile politique des Frères

SAMUEL ETO’O: L’affaire de son ex-copine se complique! La police veut entendre l’attaquant camerounais