in

Avec la signature de l’attaquant italien Mario Balotelli, Nice frappe un grand coup! (VIDÉO)

Mario Balotelli a débarqué à Nice. L’OGC Nice et Liverpool se sont entendus pour un transfert sec, permettant à l’attaquant de s’engager avec l’OGCN. Même si son niveau sportif pose question, l’Italien sera, à coup sûr, une des nouvelles attractions de la Ligue 1.

“SuperMario” a finalement choisi Nice. Ou plutôt, l’OGCN a été le plus prompt à réagir aux appels de son agent. C’est désormais une certitude: Mario Balotelli va éclabousser les pelouses françaises de son talent, de ses frasques et de ses gestes avec le maillot du Gym. Mercredi, après avoir passé la visite médicale avec succès, l’attaquant de Liverpool s’est officiellement engagé avec le club azuréen. Le dernier quatrième de Ligue 1 s’est entendu avec Liverpool pour un transfert, et non un prêt comme évoqué depuis deux jours.  

Nice a peut-être réussi le coup du mercato. Même s’il n’offre aucune certitude sportive, l’Italien (passé par les plus grands clubs d’Europe, de Milan à Manchester) va offrir une toute autre exposition à l’institution azuréenne. A 26 ans, l’âge où la plupart des joueurs atteignent le pic de leur carrière, le natif de Palerme va tenter de relancer la sienne, balbutiante, en Ligue 1. 

Indésirable sur les bords de la Mersey, où Jurgen Klopp n’a jamais compté sur lui, “SuperMario” a successivement été annoncé à Sion, Nantes, Sassuolo, au Chievo ou au Besiktas… Au début du mois d’août, il aurait même reçu un appel de José Mourinho, son ancien coach à l’Inter. Le Portugais lui aurait conseillé de changer d’attitude, et de revoir ses exigences sportives et surtout financières à la baisse. Après tout cela, Nice a peut-être été le choix de la raison. Avant la résurrection? L’Allianz Riviera ne va en tout cas pas s’ennuyer. 

Pour sa première conférence de presse depuis son arrivée à Nice, Mario Balotelli s’est défendu d’être un joueur à problème et a affirmé avoir choisi le club azuréen pour le challenge sportif. Une première sans frasque, ni verbe haut. 

«Je ne représente pas un risque» pour l’OGC Nice, a plaidé, vendredi lors de sa première conférence de presse, le fantasque attaquant italien Mario Balotelli, recruté en toute fin de mercato malgré une réputation de joueur difficile à gérer. 

«La carrière qui a été la mienne, c’est différent de ce qui est écrit dans la presse», s’est défendu celui qui sort de deux saisons très moyennes – un seul but marqué l’an passé avec le Milan AC, à qui il était prêté. «Mais pour moi, je ne représente pas un risque. J’ai eu des problèmes physiques, mais un risque? Non!», a ajouté le joueur, victime d’une pubalgie la saison passée. 

Fin de mercato folle pour les Africains! Les principaux mouvements à retenir.

CAN 2017 – Éliminatoires: le Gabon domine le Soudan à Khartoum (VIDÉO)