in ,

“AUTOCERTIFICAZIONE”: Les alternatives quand on ne peut pas imprimer le certificat sur l’honneur pour les déplacements en Italie

Avec le dernier DPCM (Décret du Président du Conseil des Ministres), le gouvernement a encore renforcé les mesures visant à contenir les déplacements non autorisés. Afin d’éviter que la contagion COVID-19 ne s’étende davantage dans le pays, les peines et amendes de ceux qui sont trouvés errant sans raison valable, ont été augmentées dans la nouvelle version (la 4ème) de l’“autocertificazione” (certificat sur l’honneur),

Cependant, il peut arriver que, pour une raison ou une autre, le dernier modèle d'”autocertificazione” (certificat sur l’honneur) pour le Coronavirus n’ait pas été imprimé et qu’on soit encore obligé de voyager pour une urgence soudaine. En cas d’arrestation et de contrôle par la police, les carabiniers ou tout autre représentant de la police, il sera demandé de faire une autodéclaration, que les agents devront signer à leur tour. Si on n’a pas de cartouche, de toner ou d’imprimante, on peut quand même circuler sans risquer les pénalités prévues par le dernier DPCM. Voici comment.

“AUTOCERTIFICAZIONE” ÉCRITE À LA MAIN

Dans les différents décrets publiés ces dernières semaines, la forme sous laquelle l’autocertification pour les voyages doit être présentée n’est pas précisée. Si on se trouve dans une situation d’urgence, on peut également l’écrire à la main: il suffit de prendre une feuille blanche et de copier le dernier modèle publié par le Ministère de l’intérieur, en précisant les raisons de son départ.

“AUTOCERTIFICAZIONE” DÉLIVRÉE PAR LES AGENTS

Si on n’a même pas réussi à rédiger l’“autocertificazione” à la main mais qu’on doit quand même sortir, on peut le faire sans problème. Si on est arrêté à un poste de contrôle, il suffit de demander aux agents un formulaire d’autodéclaration et de le remplir, lors du contrôle.

RAPPEL: En effet, dans les différents décrets, il n’est pas précisé qu’on doive quitter la maison avec l’attestation manuscrite ou imprimée: il suffira que les raisons de la sortie soient incluses parmi celles de “nécessité absolue” fournies par le DPCM en question.

ATTENTION: Ces dernières semaines, certains développeurs ont élaboré des applications qui permettent de créer une autocertification numérique, qui doit être enregistrée sur le smartphone et non pas “produite physiquement”. Un outil sans aucun doute pratique, mais non conforme à la loi car l’autodéclaration doit être “cosignée” par l’agent, ce qui est impossible si elle n’est pas imprimée.

CONSEIL: Éviter donc de l’utiliser, car on sera alors obligé de réécrire l'”autocertificazione” à zéro, en utilisant l’un des modèles fournis par les agents.

“CASSA INTEGRAZIONE”: Les paiements de la ‘Caisse d’Allocation aux Chômeurs’ seront effectués directement sur les comptes courants

CORONABORIS