in

APPEL D’OFFRES: Maxi concours pour maîtres et professeurs, étrangers aussi compris

Plus de 60.000 postes d’enseignants, y compris la maternelle, le primaire, les collèges et les lycées. Le super concours scolaire, à peine lancé par le gouvernement, donnera un poste à de nombreux maîtres et professeurs, et, cette fois, les étrangers aussi peuvent tenter leur chance. 

Dans la rédaction des conditions de participation, le ministère de l’Education s’est en effet rappelé de respecter les règles d’accès des immigrants à l’emploi public. Dans tous les appels d’offres publiés, il est en effet écrit que sur le formulaire de demande, on doit indiquer la possession de la nationalité italienne ou l’un des États membres de l’UE, ou les «conditions de l’art. 7 de la loi du 6 Août 2013, no. 97».

Dans ces «conditions», rentrent également de nombreux ressortissants extracommunautaires (citoyens non- UE), notamment les catégories suivantes:

♦ parents de citoyens UE;

 détenteurs du statut de réfugié ou protection subsidiaire;

 titulaires d’un permis de séjour CE à long terme (la soi-disant “carte de séjour”).

Au passé, le Ministère de l’éducation était “distrait”, oubliant à plusieurs reprises que les immigrants, dans certaines conditions, peuvent eux aussi être utilisés dans les écoles.

En 2012, par exemple, dans un autre concours pour les enseignants, le ministère inséra parmi les conditions, uniquement la nationalité italienne ou UE, jusqu’à ce qu’un juge, suite à un procès anti-discriminatoire, l’obligea à admettre une jeune de deuxième génération d’origine croate (à l’époque, la Croatie était un pays non-UE).

En 2014 aussi, quand il cherchait des secrétaires et surveillants, le ministère publia un autre appel d’offres discriminatoire, devant en un second te,ps revenir sur ses pas.  Cette fois, heureusement, on est parti du droit pied. 

(Lire l’article en italien:  http://www.stranieriinitalia.it/attualita/attualita/attualita-sp-754/il-maxi-concorso-nella-scuola-e-aperto-anche-a-maestri-e-prof-stranieri.html)

OSAREMEN “SARIME” MANGANO: L’émouvante histoire de la belle italo-nigériane, Miss Valle d’Aosta et concurrente de Miss Italia 2015!

JO RIO 2016: La dernière habitante du parc Olympique réussira-t-elle à empêcher que sa maison devienne un parking?