in

ANGELINO ALFANO: “Opération Triton devant les côtes italiennes – Stop à Mare Nostrum”

Massacres en vue dans la Méditerranée! 

Les activités de Frontex n’arriveront pas aux côtes africaines. L’Italie cherchera toujours à sauver les migrants, mais l’opération lancée aux lendemains du massacre de Lampedusa a pris fin. 

alt

La mission de Frontex Triton aura des règles d’engagement différents de Mare Nostrum et aura le principal objectif de lutter contre l’immigration clandestine et la traite des êtres humains. Ses navires fixeront la ligne de patrouille à 30 miles au large de la côte italienne et les embarcations utilisées pour le transport des étrangers pourront etre détruits”, a précisé le ministre italien de l’Intérieur,  Angelino Alfano, à la Chambre des Députés. 
 
Même après l’élimination de Mare Nostrum, l’Italie continuera à remplir son devoir de «recherche et sauvetage» auquels sont tenus tous les pays, mais nous avons deux lignes de défense sur nos frontières: une à 30 miles et une autre, plus avancée, sur les côtes africaines. Pour cela, Mare Nostrum ne pas cohabitera pas avec l’Opération Frontex et sera arreté», a-t-il ajouté, souloignant que “le seul effet irréfutable de Mare Nostrum est d’avoir évité de transformer la Méditerranée en un immense cimetière, mais c’était, dès le départ, une opération d’urgence et à terme, déterminée en urgence par le gouvernement, après les 366 morts de Lampedusa, afin de prévenir d’autres catastrophes de telle ampleur dans la mer Méditerranée. De là, c’est-à-dire l’urgence et l’éphémérité, nait son incapacité à affronter les flux migratoires de manière structurelle. C’est un orientation que je partage avec l’ensemble du gouvernement
 
Alfano a également rappelé que Triton «démarrera le 1er novembre: le budget de Frontex sera augmenté de 20 millions € pour 2015 L’opération Frontex à la frontière sud de la Méditerranée centrale, vu le plus vaste rayon d’action qui ne se limite pas seulement au Détroit de Sicile, demandera la participation plus élargie des États membres: outre l’Italie, il y en a 19 qui se sont déjà déclarés disponibles à participer à l’opération Triton: cela signifie qu’on va réaliser une opération impliquant un nombre d’Etats participants sans précédent. Certains Etats ont donné leur disponibilité avec des structures aériennes, navales, le personnel et des experts », a conclu le ministre de l’Intérieur, Angelino Alfano.

CIRCOLAZIONE STRADALE: Contromano in autostrada, anziano prete bloccato sulla Roma-Napoli

RWANDA: Le Président Paul Kagamé accuse la BBC de nier le génocide des Tutsis