in

AFROBASKET 2013: Demi-finales – Analyse des forces en présence

Carré d’Afrique!

Démarrée le 20 août dernier avec 16 sélections en lice pour décrocher le titre, la 27ème édition de l’Afrobasket 2013 s’achemine vers sa fin. Il n’y a plus que 4 prétendants pour le titre de Champion d’Afrique 2013 de basket-ball. Un champion qui sera connu le 31 août, au soir de la finale (palmarès avec fibaafrica).

altMais avant, la Côte d’Ivoire (pays hôte de l’événement), l’Angola  (vice-champion d’Afrique), le Sénégal et l’Egypte, derniers rescapés, se disputeront les tickets en demi-finales, ce 30 août.

SENEGAL – EGYPTE

(Retrouvailles des invités surprises)

En effet, l’Egypte et le Sénégal ont déjoué les pronostics pour se glisser dans le carré d’as de l’Afrobasket 2013. Pour être des demies, les Lions du Sénégal, peu convaincants jusque-là, sont venus à bout des D’Tigers du Nigeria, au prix d’une combativité et d’un sacrifice (à l’image de Saer Sene qui tient sa place dans la raquette malgré un genou endolori).

«On a joué en équipe et tout le monde allait au rebond, tout le monde se jetait sur la balle», a confié Isamaël Thomas, tout heureux. Invaincu avant le quart de finale contre le Sénégal, et auteur du plus gros score de cet Afrobasket, le Nigeria, emmené par l’un des meilleurs joueurs de la compétition, Ike Diogu, a perdu son basket, face au collectif des Lions, à la surprise même des Sénégalais.

Pour se donner les chances de disputer une nouvelle finale après 1997 – date de son 5ème et dernier titre continental – le Sénégal devra se défaire, ce vendredi, de l’Egypte qui court derrière un 6ème trophée, après celui de 1983. Bon dernier du groupe A avec 3 défaites en autant de matchs, l’Egypte a retrouvé son prestige pharaonique avec les matchs à l’élimination directe. Bourreau de la Tunisie, champion en titre, en 8ème de finale, la sélection égyptienne doit sa qualification pour le dernier carré grâce au tir primé d’Ibrahim El-Gammal (16 pts) dans les dernières secondes du quart de finale contre le Cap Vert. Au moment de retrouver le Sénégal qui l’avait battu sur le fil en poule, l’Egypte n’est peut-être pas favorite, mais elle a déjà prouvé que les pronostics n’ont pas leur place sur un match.

COTE D’IVOIRE – ANGOLA

(L’heure de la revanche, un favori doit tomber!)

Leader invaincue de la Poule A, la Côte d’Ivoire avait surclassé le Burkina Faso en huitième de finale (100-60). Mais les Eléphants n’avaient pas encore convaincu leur public qui attendait un match référence pour croire en la possibilité d’un 3ème sacre après 1981 et 1985. Et le quart de finale contre le Cameroun a effacé quelques doutes. Habitués à un démarrage diesel, les Eléphants ont mis le plein turbo contre les Lions, tout en étant à la hauteur du défi physique. Cités parmi les favoris au titre, les Eléphants, dans le carré d’as lors des deux précédentes éditions, devront décupler d’envie pour freiner l’élan de l’Angola, ogre du basket africain.

Car, s’il est vrai que le Palais des Sports de Treichville sera acquis à la cause de Pape Phillipe Amagou and co, les Palancas Negras ont déjà prouvé avec leurs 10 titres de champion d’Afrique qu’ils savent  jouer dans l’adversité. Egalement invaincu depuis l’entame du tournoi, l’Angola construit ses victoires sur un collectif bien huilé. Battue en finale en 2009, par son adversaire de la demie, la Côte d’Ivoire veut sa revanche, tout comme l’Angola qui avait perdu la finale de 1985, déjà au Palais des Sports. Côte d’Ivoire-Angola une finale avant l’heure, un favori doit tomber.

PROGRAMME DES DEMI-FINALES

(Vendredi 30 août)

16H00 : Egypte-Sénégal

18H30 : Côte d’Ivoire-Angola

USAIN BOLT: “La Foudre” chez le président de la FIFA Sepp Blatter!

YOUSSOU NDOUR: La star sénégalaise a reçu le Polar Music Prize à Oslo