in

AFRIQUE DU SUD: Célébrations du centenaire de l’ANC

L’ANC attend plus de 40 chefs d’Etat pour son centenaire.

Cet événement, au prestige et à l’importance évidents, suscite un grand intérêt au plan international en raison des rôles passé et présent de l’Afrique du Sud dans les affaires de la région, du continent et du monde“, affirme la coordinatrice nationale du plus vieux “mouvement de libération” d’Afrique, Baleka Mbete, chargées des festivités.

 

Elle a indiqué que le Congrès National Africain (ANC) attend à la célébration de ses cent ans, dimanche à Bloemfontein (centre). une quarantaine de chefs d’Etat: Botswana, Congo, Malawi, Mozambique, Namibie, Nigeria, Ouganda, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe, de même que le roi du Lesotho, pour ne citer que ceux-là.

Sont attendus aussi le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, “une très forte délégation” de la Chine et de la Russie, ainsi que les représentants de 80 “partis frères” dont le Parti Social-Démocrate (SPD) allemand, le Parti Travailliste Norvégien ou le Parti du Congrès Indien.

Le plus vieux “mouvement de libération” africain, au pouvoir depuis 1994, prévoit trois jours de festivités, de vendredi à dimanche.

Elles comprendront notamment un tournoi de golf, une cérémonie de purification comprenant le sacrifice d’animaux, des activités folkloriques, un dîner de gala, l’allumage d’une flamme du centenaire, un service religieux dans l’église où fut fondée l’ANC et, dimanche, jour du centenaire, un grand meeting se tiendra dans le stade de la ville où le président Jacob Zuma prendra la parole et un spectacle résumera les cent ans de l’ANC en cent minutes.

Se réjouissant de son propre programme, elle ajoute: “Nous avons réalisé cela parce que notre peuple a montré sa fidélité à notre glorieuse organisation“, en lui confiant le pouvoir depuis la chute de l’apartheid en 1994 et la présidence de Nelson Mandela.

Le président Zuma doit être la seule personnalité qui prendra la parole, selon Mme Mbete. A part peut-être son illustre prédécesseur Nelson Mandela, 93 ans, qui ne devrait pas pouvoir faire le voyage de Bloemfontein, sa santé étant trop fragile: il pourrait enregistrer un message à l’intention des 100.000 personnes attendues.

 

 

ALPHA BLONDY: “Candidature de Youssou Ndour courageuse mais dangereuse”

CAMEROUN: Paul Biya au secours de Samuel Eto’o