in

AFRIQUE – CHINE: Les Africains favorables à l’augmentation des investissements chinois dans tous les secteurs

Africhine!

Une étude, menée par l’Institut d’éthique d’Afrique du Sud en collaboration avec Global Compact Network Kenya et publiée à Nairobi (Kenya), indique que la majorité des Africains sont plutôt satisfaits des investissements chinois sur le continent.

altSelon cette étude, la majorité des Africains estiment que les entreprises chinoises sont fiables et contribuent à la création d’emplois en Afrique ainsi qu’au développement du continent. Intitulée «La perception des Africains des entreprises chinoises en Afrique», cette étude, qui a été réalisée dans 15 pays africains, montre que la majorité des Africains se réjouissent de l’entrée en force de la Chine sur le continent.

L’étude en question vise à fournir une base factuelle pour le dialogue entre les gouvernements africains et les entreprises chinoises sur leur implication sur le continent. Les investissements chinois en Afrique sont passés de 1,44 milliard USD à 2,52 milliards USD, et ont connu une croissance de 20,5% entre 2009 et 2013, selon le livre blanc sur la coopération économique et commerciale sino-africaine.

À ce jour, 2.000 entreprises chinoises ont investi dans plus de 50 pays et régions d’Afrique, couvrant des secteurs allant de l’agriculture traditionnelle à la finance, en passant pas l’exploitation minière, la construction, le traitement des ressources, la fabrication industrielle, la logistique commerciale et l’immobilier. Les investissements chinois ont aussi aidé dans les soins médicaux, l’éducation et le secteur social, notamment la construction d’orphelinats.

La croissance s’étant accélérée, les entreprises africaines ont commencé à augmenter leurs investissements en Chine. Selon un spécialiste sud-africain des relations internationales, Scott Firsing, les entreprises chinoises implantées en sol africain jouent «un rôle crucial dans le développement des compétences et la création d’emplois». Il estime que l’implication des entreprises chinoises dans le développement durable est un élément important qui permet de tirer vers le haut le statut social et économique du continent.

Le président sénégalais, Macky Sall, a déclaré que l’Afrique a besoin d’investissements, «parce qu’elle a beaucoup souffert de son histoire et n’a pas bénéficié d’un mouvement d’investissements, comme l’Europe après la seconde Guerre mondiale à travers le Plan Marshall». Il pense que le plan lancé par le président chinois Xi Jinping en faveur de l’Afrique est un modèle pour les autres partenaires du continent.

«L’Afrique est suffisamment mûre pour défendre ses intérêts dans le cadre de sa coopération avec la Chine», avait-il déclaré dans une interview, avant son voyage en Chine, en février 2014. Il a condamné les accusations portées à l’encontre de ce pays, l’essentiel étant, selon lui, que la coopération entre la Chine et l’Afrique soit mutuellement bénéfique et que chacun puisse en tirer profit.

Les entreprises chinoises cherchent à explorer de nouveaux domaines d’investissement potentiels en Afrique. Le vice-ministre chinois du Commerce, Li Jinzao, a indiqué qu’avec le développement économique de l’Afrique et la bonne possibilité de coopération avec le gouvernement de son pays, les secteurs des finances, de la technologie et de l’électricité sont les nouveaux domaines qui vont attirer les investisseurs chinois, les secteurs de l’aéronautique et des services restant également à explorer.

CAMEROUN: Mondial Brésil 2014 – La fédération propose 45 millions CFA par joueur, les Lions indomptables en exigent 150?

MAGIC SYSTEM: Le groupe ivoirien sort son 7ème album: “Africainement Vôtre”! (Vidéos)