in

AFRICA FETE: Baaba Maal a clôturé la 12ème édition à Ziguinchor (Sénégal)

Faites la Fête!

La 12ème édition du Festival Africa Fête, démarrée en novembre dernier à Dakar, prend fin par un concert de Baaba Maal accompagné par son groupe le “Dande Lenol”, au théâtre de verdure de l’Alliance franco-sénégalaise de Ziguinchor.

altLe concert de Baaba Maal et son groupe, accompagnés du jeune artiste casamançais Tony Essamaye, est l’activité-phare du festival. C’est l’occasion aussi pour nous de rendre hommage à ce grand homme qui a initié ce festival, en l’occurrence Mamadou Konté, décédé en 2007“, a dit la présidente de l’association Tringa musique et développement, Rokhaya Daba Sarr.

Le Festival Africa Fête a démarré en novembre dernier par un concert de l’artiste guinéen Sékouba Bambino et du sénégalais Cheikh Lô, à l’Institut français Léopold Sédar Senghor de Dakar, tandis que d’autres concerts ont été organisés à Kaolack, Saint-Louis et Louga.

Le label Africa Fête, créé depuis 1978 à Paris par Mamadou Konté, a accompagné de nombreux artistes africains dont Youssou Ndour, Salif Keita, Ismaïla Lô ,Baaba Maal, Cheikh Lô, Positive Black Soul, Alioune Mbaye Nder et Angélique Kidjo, a-t-elle rappelé.

Mamadou Konté n’est plus là. Mais, nous allons essayer de continuer sa vision et d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixés il y a 30 ans de cela. L’idéologie du festival, c’est de montrer aussi que la musique est un vecteur de développement. A travers la musique, on peut créer des emplois, on peut vivre de cet art“, a déclaré la présidente de l’association Tringa musique et développement.

Il y a beaucoup d’artistes sénégalais, surtout dakarois, qui peuvent prétendre passer par l’école d’Africa Fête pour devenir des managers, des producteurs et des techniciens“, a pour sa part déclaré Cécile Rata, la directrice de production d’Africa Fête.

L’objectif du Festival Africa Fête, c’est la déconcentration et la démocratisation de l’action culturelle. Toutes les activités culturelles se passent à Dakar au détriment des autres régions du Sénégal“, a expliqué Lat Suk Ndiaye, l’expert culturel chargé du suivi-accompagnement et évaluation du projet culture à l’Union européenne.

Selon lui, plus de 50 artistes ont bénéficié des scènes offertes par le Festival Africa Fête, qui entre dans le cadre du Programme d’appui aux acteurs non étatiques (PAANE) de l’UE.

SPECTACLES: Cirkafrika, une autre idée du cirque

MALI: Les islamistes détruisent de nouveaux sanctuaires à Tombouctou