in

AFFAIRE DIAFRA SAKHO: Sanction FIFA – West Ham écope d’une amende et blame pour le joueur sénégalais

West Ham pris en… “Sakhoche”? 

La Fifa a infligé, mercredi 4 février une amende au club anglais de West Ham, coupable d’avoir fait jouer Diafra Sakho, déclaré forfait pour la Coupe d’Afrique des Nations quelques jours avant de jouer avec son club. Au bout de son enquête, l’instance du football mondial a requis une amende de 100.000 francs suisses (environ 57 millions CFA) au club londonien. Le joueur sénégalais s’en est sorti avec un blâme. 

alt

En faisant jouer Diafra Sakho alors qu’il avait été annoncé forfait pour la Coupe d’Afrique des Nations, West Ham est tombé sous le coup de la sanction par la Fifa, pour non respect des règles en rapport avec les sélections nationales. L’instance du football mondial a confirmé sur son site la décision d’infliger au club une amende de 100 000 francs suisse (57 millions CFA). Cette mesure est assortie d’un blâme à son joueur. La Commission de discipline de la Fifa a estimé que le joueur et son club avaient tout bonnement enfreint l’art. 5 de l’annexe 1 du règlement du statut et du transfert des joueurs de la Fifa, lorsque le joueur a joué pour son club le 25 janvier. En effet, Diafra Sakho avait été convoqué par la fédération sénégalaise pour le stage d’entraînement de l’équipe organisé au Maroc du 5 au 16 janvier en vue de participer à la Can (17 janvier – 8 février). Mais il avait été déclaré indisponible 6 semaines par son club pour une blessure au dos.

La fédération sénégalaise a été informée par West Ham qu’en raison d’une blessure, Diafra Sakho ne pouvait pas jouer ni prendre l’avion. Ce qui ne l’avait pas empêché, contre toute attente, de rejouer avec West Ham le 25 janvier dernier contre Bristol City (1-0) pour le 4e tour de la Coupe d’Angleterre et d’être même l’auteur de l’unique buteur qui avait qualifié West Ham.

Cette nouvelle donne a été toutefois mal accueillie par les supporters sénégalais et surtout au niveau des réseaux sociaux.

«Mon absence de cette CAN 2015, de ma première CAN n’a pas été sans peine. Le rêve de contribuer à la victoire de mon pays s’est envolé pour cette année mais n’est pas mort !…Ne doutez jamais du lion qui sommeil en moi, comme je ne douterai jamais de la passion qui brûle en vous», avait tenté de se dédouaner le joueur. Mais il n’avait nullement réussi à convaincre.

«Je suis très surpris d’apprendre qu’il joue, parce que quand vous ne pouvez pas prendre l’avion pendant 6 semaines, vous ne pouvez pas jouer au football“, avait réagit depuis Mongomo, Alain Giresse, désormais sélectionneur du Sénégal. “Les Anglais ont peut-être une médecine miraculeuse. Si des faits comme ça passent sous silence, ça devient grave pour les sélections nationales et on peut se retrouver avec beaucoup de joueurs qui ne peuvent pas voyager mais qui peuvent jouer au football », avait-il ajouté.

La fédération sénégalaise, qui soupçonnait dès le départ une «blessure diplomatique» du joueur avait indiqué que des actions seraient menées auprès de la Fifa pour obtenir dédommagements.

AFRIK4R: Pour l’accélération de l’intégration régionale en zone UEMOA

CAN 2015: La RD Congo s’est classée 3ème – Battue la Guinée Equatoriale aux tirs aux buts (4-2)