in

12ème FESTIVAL MAWAZINE: Le rap marocain entre en scène (Vidéo)

Le rap frappe dur comme roc, au Maroc?

La 12ème édition du “Festival Mawazine – Rythmes du Monde” est partie pour battre le record des précédentes éditions. Les concerts de la première soirée ont réuni des milliers de festivaliers venus de tout le Maroc pour applaudir leurs stars préférées.

altAu 6ème jour du Festival Mawazine, la scène de Salé a programmé, mercredi 29 mai, la crème du rap marocain. Avec au programme les rappeurs Chaht-Man et Don Bigg ainsi que le groupe H-Kayne, trois noms bien connus de la scène nationale, qui promettent d’offrir aux festivaliers un show haut en couleur: un spectacle grandiose et mouvementé mêlant rythmes et sonorités époustouflants.

Chaht-Man a l’honneur du coup d’envoi. L’excellent danseur et chorégraphe aux textes très inspirés et engagés, s’est véritablement illustré au sein du groupe de rap à succès Casa Crew. Avant d’entamer une carrière en solo en 2010 qui débouche sur la sortie d’un album intitulé «Attawria». Ce premier essai en solo trouve un large écho auprès du public et vaut à l’artiste une reconnaissance nationale.

Composé de 5 artistes originaires de Meknès, le groupe H-Kayne monte juste après sur scène. Lauréat du premier Prix au Boulevard 2003, le groupe sort peu après le premier album rap de l’histoire du pays.

Depuis, H-Kayne a enregistré deux opus qui ont valu aux interprètes de la chanson Kolna Mgharba une reconnaissance internationale. H-Kayne est considéré comme une des pointures du rap marocain.

Réputé par ses textes provocants au style cru et engagé, Don Bigg clôture en beauté cette soirée. Cette autre grande figure du rap enchaîne les hits et attire des centaines de milliers de spectateurs à chacun de ses concerts. Il faut dire que ses morceaux, à l’instar de “Mgharba Tal Mout” et “Byed ou Khel“, sont très appréciés dans le milieu rap jeune. Et reflètent les préoccupations de la jeunesse marocaine. Ce qui lui vaut beaucoup d’estime et de succès.

Pour rappel, la scène de Salé (située de l’autre côté du Bouregreg) accueille tout au long de cette manifestation les grandes figures de la chanson marocaine. S’y sont succédés depuis l’ouverture de ce grand rendez-vous, des groupes et artistes tels que Ghiwan Salwan, Jil Ghiwan Jalal, Siham, Mjid Bekkas, Jbara, Loonope et The basement, entre autres.

La veille, le public a apprécié M. Boy, Barry, Casa Crew et Hamid Kasri.

Organisée par l’Association Maroc-cultures, la 12ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du monde se tient jusqu’au 1er juin prochain.

 

NEYMAR AU FC BARCELONE: Le “Messie” brésilien assombrira Messi?

FRANCE: Le premier mariage homosexuel a été célébré!