in

VALENTINO ROSSI – Moment noir du ‘Docteur’ de la MotoGP qui admet: “Je vais devoir me poser des questions”

Dimanche à oublier pour Valentino Rossi au Mans. Le Grand Prix de France n’a duré que quelques secondes pour le “Docteur”, qui s’est écrasé au premier virage et n’a pas marqué de point, lors de trois courses consécutives. Au point de l’amener à une lourde autocritique en fin de compte, sur une nouvelle période très négative après les excellents signes du début de la saison.

Le pilote de la Yamaha admet immédiatement: “Je suis très triste; s’écraser comme ça au premier virage, c’est grave. Mon départ était également bon, et après la courbe, j’étais en bonne forme. Mais à cause du froid, les conditions étaient très difficiles. Dans le premier virage à gauche, nous sommes tous entrés très calmement, mais ensuite la moto a démarré derrière moi. Honnêtement, je n’ai pas vraiment compris ce qui s’est passé“.

Dans les trois dernières courses, je n’ai pas gagné un seul point. Je dois dire que ces derniers temps, je suis aussi assez malchanceux parce que ma performance n’était pas mauvaise du tout. J’ai toujours été assez compétitif dans la pratique“, souligne Valentino Rossi, qui toutefois nie de traverser une période si noire sans précédent: “Malheureusement, je me souviens des autres, car il y en a eu d’autres l’année dernière. Comme au Mugello, à Barcelone et à Assen, où ils ont connu trois retraites consécutives. Ce genre de choses ne devrait pas se produire, mais quand elles se produisent, on se pose beaucoup de questions“.

Et d’une certaine manière, cette dernière considération me fait peur: “Dans les prochains jours, j’y penserai encore plus. Parce que je ne semble pas avoir adopté la mauvaise approche. D’autant plus que nous avons toujours bien travaillé et que nous sommes arrivés compétitifs dans la course“.

Et d’admettre: “Nous devons faire un très long discours sur l’existence de la malchance. Au cours de ma carrière, je n’ai jamais compris si elle existe ou non, mais si elle existe ces derniers temps, je suis assez malchanceux“.

La possibilité de relever la tête, Valentino Rossi l’a, cependant: “Ce qui est bien, c’est qu’il y a d’autres races. Sur le papier, elles sont difficiles, mais je vais essayer de faire de mon mieux. Je ferai de même à Aragon et à Valence. Ils sont parmi les pires pistes pour moi, il serait bon d’être rapide là aussi“.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

DECRET DES FLUX 2020 – Travailleurs non saisonniers et indépendants: comment soumettre la demande et les formulaires

DECRET DES FLUX 2020 – Travailleurs saisonniers: comment soumettre la demande