in

TRAVAIL SAISONNIER: La vendange 2011 sauvée par 30.000 immigrés

Analyse de COLDIRETTI (cultivateurs Dirige) sur la “vendange pluriethnique”.

“Au fil des ans, le nombres des travailleurs étrangers a augmenté; ils sont devenus une composante indispensable des régions vinicoles où, sans eux, la production nationale serait en danger”, a déclaré Sergio Marini, président de la Coldiretti.


C’est ce qui a émergé d’une analyse menée par la COLDIRETTI sur la “vendange ethnique”, actuellement en cours sur tout le territoire italien et cette année prévoit un vin d’excellente qualité et une production de 44 à 45 millions d’hectolitres

La vendange 2011 en Italie est sauve grâce aux 30.000 travailleurs étrangers qui assurent la récolte des raisins destinés aux meilleurs vins de qualité, du “Brunello di Montalcino” au “Barbaresco”, jusqu’au Prosecco, dans la région de laquelle travaillent 53 différentes nationalités d’immigrés, de 4 continents différents”, a expliqué Sergio Marini.


Et de préciser: “Aujourd’hui, dans les territoires de cultivation des raisins destinés aux plus prestigieuses étiquettes, cohabitent et travaillent des entières communautés de diverses nationalitésdomaines de la culture de la vigne pour la plupart des« labels prestigieux vivre et de travailler ensemble de la communauté »des personnes de différentes nationalités.
La présence de travailleurs étrangers contribue dìailleurs de manière significative au rajeunissement des campagnes, vu qu’il s’agit de travailleurs dont l’âge est bien en-dessous de la moyenne du secteur. A cela s’ajoute également ll’action contre le dépeuplement des centres mineurs souvent liés à d’importantes activités vinicoles”.


Elvio Pasca

SENEGAL: Le coût exorbitant du solaire

ELIZIO: Un des chanteurs “zouk” les plus quotés du moment