in

SUPER COUPE D’AFRIQUE: TP Mazembe remporte son 3ème trophée

Le TP Mazembe s’est imposé, le 20 février, au stade TP Mazembe de la commune de Kamalondo de Lubumbashi, face à l’Étoile Sportive du Sahel de Sousse (Tunisie)

par 2 buts à 1, en match de la Super Coupe d’Afrique. Cette rencontre met aux prises, depuis quelques années, le vainqueur de la Ligue des champions d’Afrique et celui de la Coupe de la Confédération.

Vainqueur à deux reprises de la Super Coupe d’Afrique, en 2009 et en 2010, le TP Mazembe a ajouté une nouvelle médaille sur son maillot en remportant à Lubumbashi l’édition 2015 face à l’Etoile du Sahel de Sousse, vainqueur de la dernière Coupe de la Confédération Orange.

Tout s’est joué au cours de la première période. Les Corbeaux, sous la direction du Français Hubert Velud successeur de son compatriote Patrice Carteron, ont pris l’avantage à la faveur d’un doublé de leur milieu de terrain ghanéen Daniel Nii Adjei. Deux buts magnifiques. Le premier d’une tête plongeante imparable pour le gardien tunisien Aymen Mathlouthi (20′), le deuxième tout aussi spectaculaire, une reprise de volée acrobatique en pleine surface après un centre venu de la droite (45′). Dans le temps additionnel, l’Etoile reprend espoir sur un but d’Ihed Msakni, complètement oublié dans les six mètres.

 2-1 à la mi-temps. Rien n’était joué. D’ailleurs, dans une partie jouée sur un faux rythme, les Tunisiens auraient pu revenir à hauteur de leur hôte congolais sur une tentative d’Alaya Brigui renvoyée in extremis d’une claquette de la main droite par le gardien Sylvain Gbohouo (76′). Incroyable, une partie du corps du gardien ivoirien était partie sur le côté gauche, sa main traînait à l’autre extrêmité et c’est grâce à ce retard qu’elle put dévier la course du ballon. Le geste décisif de la rencontre et de la troisième couronne du TPM. 

JUDE LAW: L’acteur britannique et d’autres collègues dans la “Jungle” de Calais

PRÉSIDENTIELLE CENTRAFRICAINE: Faustin-Archange Touadéra nouveau chef de l’Etat