in

SOMALIE – Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

L’ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo a été élu 9ème président de la Somalie. Il a été désigné par 184 parlementaires sur les 328 réunis sous haute sécurité dans un hangar de l’aéroport de Mogadiscio, mercredi 9 février. Mohamed Abdullahi Farmajo fut éphémère Premier ministre entre octobre 2010 et Juin 2011. Technocrate populaire, il remplace Hassan Cheikh Mohamoud qui l’a félicité. Son élection est une surprise. 

Il s’appelle officiellement Mohamed Adbullahi Mohamed et les Somaliens le surnoment «Farmajo», ce qui signifie “fromage”. Un surnom en forme de compliment dans la bouche des habitants de Mogadiscio. Farmajo est en effet populaire. 

Agé de 54 ans, cet homme longiligne aux petites lunettes carrées à passé une grande partie de sa vie aux Etats-Unis, il possède d’ailleurs la nationalité américaine. Il a exercé durant des années des fonctions administratives dans l’Etat de New York. 

Farmajo s’est attiré une belle popularité lors de son passage au poste de Premier ministre durant 7 mois entre 2010 et 2011. Il a réduit drastiquement le nombre de portefeuilles ministériels, et engagé un début de lutte contre la corruption. Il n’a cependant pas eu le temps d’aller très loin, victime des réglements de compte politiques entre la présidence et le Parlement de l’époque. 

Sa popularité tient aussi à son discours nationaliste, très opposé au fédéralisme devenu pourtant la pierre angulaire de la nouvelle Somalie. Et c’est là où les analystes s’interrogent. Saura-t-il s’adapter aux nouvelles conditions politiques? 

Les provinces ont acquis un poids important dans les décisions nationales et toute remise en cause de leur légitimité serait très mal vécu. 

 

Farmajo a aussi de multiples défis à relever. A commencer par l’insécurité. Les jihadistes shebabs ne reconnaissent pas cette élection. 

La crise alimentaire. La Somalie risque une famine majeur cette année, selon l’ONU. 

CAN 2017 – Remise des médailles aux Lions Indomptables par le président camerounais Paul Biya (VIDÉO)

CLASSEMENT FIFA – Egypte numero 1 africain, le Cameroun perce