in

ANHÉDONIE: Qu’est-ce que c’est et comment la reconnaître et comment la soigner

L’anhédonie est un trouble qui affecte largement le caractère de la personne qui en souffre. Mais qu’est-ce que c’est exactement et comment est-il traité ? Voici une analyse approfondie. Manger, boire, dormir, passer du temps avec des amis ou avec la personne que vous aimez. Si toutes ces situations ne vous transmettent plus aucune émotion, cela pourrait être un symptôme d’anhédonie. Quels sont-ils?

  

DÉFINITION  

Le terme anhédonie a été inventé à la fin du XIXe siècle, pour indiquer l’incapacité de considérer des contextes et des activités agréables qui, au contraire, devraient l’être. Le mot vient du grec, où “an” signifie absence et “hēdonē” signifie plaisir. Ceux qui en souffrent ne peuvent donc éprouver du plaisir pour aucune activité généralement considérée comme agréable.

Il est possible de distinguer principalement deux types d’anhédonie:

♦ physique: l’incapacité à éprouver du plaisir par la satisfaction de besoins concrets tels que manger, boire, dormir ou avoir des relations sexuelles. 

♦ sociale: c’est le désintérêt total pour l’interaction avec les amis, la famille ou avec son partenaire. 

 

l est possible de distinguer principalement deux types d’anhédonie:

♦ physique: l’incapacité à éprouver du plaisir par la satisfaction de besoins concrets tels que manger, boire, dormir ou avoir des relations sexuelles. 

♦ sociale: c’est le désintérêt total pour l’interaction avec les amis, la famille ou avec son partenaire. 

Le terme s’étend aux contextes où le sentiment de satisfaction implique des récompenses psychologiques, comme la satisfaction d’une promotion au travail ou le sentiment d’affection résultant d’une relation. Plus largement, on peut donc dire que l’anhédonie est l’incapacité de désirer la gratification. En fait, les patients anecdotiques partageraient tous une façon inadéquate d’interagir avec l’environnement, ce qui se manifesterait également par la tendance à l’isolement.

SYMPTÔMES 

 

♦ physique: l’incapacité à éprouver du plaisir par la satisfaction de besoins concrets tels que manger, boire, dormir ou avoir des relations sexuelles. 

♦ sociale: c’est le désintérêt total pour l’interaction avec les amis, la famille ou avec son partenaire. 

Le terme s’étend aux contextes où le sentiment de satisfaction implique des récompenses psychologiques, comme la satisfaction d’une promotion au travail ou le sentiment d’affection résultant d’une relation. Plus largement, on peut donc dire que l’anhédonie est l’incapacité de désirer la gratification. En fait, les patients anecdotiques partageraient tous une façon inadéquate d’interagir avec l’environnement, ce qui se manifesterait également par la tendance à l’isolement.

SYMPTÔMES 

L’anhédonie ne se manifeste pas seulement par une incapacité émotionnelle et psychologique à jouir de quelque chose, mais elle affecte aussi le caractère et la volonté de la personne qui en souffre, limitant ses émotions, son énergie et même ses activités quotidiennes.

Parmi les symptômes associés à l’anhédonie, les plus courants sont les suivants:

♣ sens perpétuel de la mélancolie

♣ aplatissement émotionnel

♣ tendance à l’isolement social

♣ colère

♣ symptômes anxieux et/ou dépressifs. 

TRAITEMENT 

Avant de procéder à tout traitement, il est essentiel de déterminer la pathologie à l’origine de ce symptôme, afin de concevoir une thérapie ciblée. Si la cause est liée à un trouble de l’humeur, les traitements les plus appropriés sont ceux qui font appel à la thérapie psychologique. Parfois, le médecin spécialiste peut aussi, s’il le juge approprié, associer un support pharmacologique, à base d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs.

COMMENT S’EN SORTIR 

La première forme de prévention contre l’anhédonie consiste à prendre soin de soi, à essayer de trouver des moyens d’évacuer sa nervosité et de calmer son anxiété: parler à un ami, pratiquer un sport, se concentrer sur un passe-temps, se détendre un peu le cerveau pendant une promenade.

CONSEIL: Si, toutefois, il ne s’agit pas d’une affection temporaire, il est préférable d’en parler à un spécialiste.

ITALIE – Si je quitte l’Italie pour un bout de temps, on me retire la “carte de séjour”?

ITALIE – J’approche mes 18 ans. Pourrai-je renouveler mon permis de séjour italien pour motif de famille?