in

RÉFUGIÉS: George Clooney et son épouse Amal chez Merkel

George Clooney épouse la cause des réfugiés et pour comprendre comment le faire au mieux, il demande des conseils à Angela Merkel.

 L’acteur et sa femme Amal, avocat d’origine libanaise, spécialisé en Droits de l’homme, a rencontré le chancelier à Berlin, pour discuter “politique des réfugiés.” Il y avait aussi l’ancien ministre de l’Anglais des Affaires étrangères David Milliband, qui dirige aujourd’hui l’organisation humanitaire International Rescue Committee.

En Allemagne, l’année dernière, sont arrivées un million de personnes fuyant la guerre, aussi grâce à la politique d’accueil voulue par Angela Merkel, qui n’a pas eu peur de perdre le soutien ou d’être critiqué par des membres de sa propre majorité. La leader allemande a toutefois encaissé l’approbation de Clooney: “Je suis entièrement d’accord avec elle sur la façon dont elle a géré la crise“. 

Clooney, qui est arrivé à Berlin pour le festival du film, en tant qu’interprète du nouveau film des frères Cohen “Hail Caesar!”, a expliqué le sens de sa rencontre avec Angela Merkel: “Nous voulons parler avec elle et lui demander quel message pouvons nous donner et qu’est-ce que nous pouvons faire pour apporter une aide

Il s’agira d’un engagement extra professionnel: pas de film avec ou de Clooney sur la crise des réfugiés. “Le problème du monde du cinéma”, a admis la star hollywoodienne, “est que nous réagissons à des situations beaucoup plus que de les prendre en main et montrer la voie. Les nouvelles histoires doivent continuer à se produire et alors on écrira des scénarios et il faut deux ans avant qu’on en fasse vraiment un film “.

Clooney a rappelé comment il s’est efforcé “à faire un film sur le Soudan, sur le Darfour, quelque chose que je sens très proche et sur laquelle je passe beaucoup de temps. Mais je n’ai pas pu trouver un script approprié. Il est assez difficile de trouver un bon script pour tout et on ne veut pas le bâcler, parce qu’on une seule cartouche”. 

Flux financiers illicites en provenance d’Afrique – Visite de Mbeki aux EU

ACCUEIL DES REFUGIES: Projet SPRAR – 10.000 places supplémentaires dans les communes