in

R.D. CONGO: Musique jazz – Le groupe « Kinjazza » attendu à la Fédération Wallonie-Bruxelles, à Gombe

Ça tombe la bombe à Gombe!

Le groupe «Kinjazza» du père de la nouvelle génération jazz en RDC, le bassiste Gabriel Wadigessila, est attendu le jeudi 30 mai 2013 dans la salle de spectacle de la Fédération Wallonie Bruxelles, à Gombe.

altLe père de la nouvelle génération jazz, Gabriel Wadigesila et son groupe «Kinjazza», vont proposer au public de l’ex-Centre Wallonie-Bruxelles, un répertoire “Afro Jazz”, qui retrace le parcours musical du bassiste Gabriel Wadigesila. Mais aussi, un parcours enrichi de nombreuses rencontres artistiques de haut niveau sur la scène internationale.

C’est le cas des rencontres comme celles au master class qu’a organisées le célèbre compositeur, guitariste et harmoniste belge, Toots Thielmans au conservatoire royal à Bruxelles; au Dinant jazz festival en Belgique; ainsi que lors de son parcours en Hollande, en France, en Allemagne, en Espagne, en Autriche et au Canada où le bassiste et chanteur, Gabriel Wadigesila a joué avec différents groupes de jazz, latin jazz, funk, soul, reggae et world music.

Cet ancien du conservatoire royal de Bruxelles, Gabriel Wadigesila, s’inspire des musiques traditionnelles du Congo qu’il mélange avec l’harmonie jazz abordant des mélodies injectées dans un groove qui fait bouger.

«Prof. Gaby», comme certains l’appellent, ne s’empêche pas d’interpréter les standards de jazz imprégnés de sensibilité et des pulsations africaines. Au cours de cette soirée tant attendue, l’artiste Gabriel Wadigesila ne manquera pas à faire vibrer le public avec ses compositions personnelles comme «Nzala song», «Bolingo», «Diayile».

Gabriel Wadigesila présentera aussi une de ces conceptions, la méthode audiovisuelle dite «Méthode Wadigesila» partant des onomatopées des langues africaines. Parmi lesquelles langues déjà utilisées, il y a le lingala, le swahili et le ewondo (langue parlée au centre du Cameroun).

«Je pratique et partage mon expérience dans le but de faire avancer le niveau de notre musique et avoir comme support, le langage universel de la musique afin de communiquer avec le monde extérieur. Donc, je vous invite à venir nombreux découvrir cela, durant la soirée du jeudi 30 mai 2013 à la Fédération Wallonie Bruxelles, l’entrée est libre», a lancé Gabriel Wadigesila.

AFRIQUE – CHINE: La Journée mondiale de l’Afrique célébrée à Taïpei

KENYA: L’UA réclame le transfert du dossier d’Uhuru Kenyatta de la Haye vers Nairobi