in

R.D. CONGO – ALLEMAGNE: Visite de Matata à Berlin -Un groupe d’investisseurs allemands annoncés en RDC

Matata… “matador”? 

Invité à Berlin, au Forum Allemagne – Afrique qui s’est tenu du 11 au 12 septembre 2014, dans la capitale politique allemande, le message du Premier ministre, Matata Ponyo, a suscité l’engouement des hommes d’affaires allemands soucieux d’étendre les activités de leurs entreprises sur le continent africain, en prenant pour point de départ ou de transit, la RDC.

alt

Invité à Berlin, au Forum Allemagne – Afrique qui s’est tenu du 11 au 12 septembre 2014, dans la capitale politique allemande, le message du Premier ministre, Matata Ponyo, a suscité l’engouement des hommes d’affaires allemands soucieux d’étendre les activités de leurs entreprises sur le continent africain, en prenant pour point de départ ou de transit, la RDC. «Heureux qui comme Ulysse a fait un bon voyage…», dit un vieil adage. Matata Ponyo Mapon qui vient de convaincre les investisseurs allemands à reprendre la route de la RDC peut se dire aussi heureux. Dix-sept (17) d’entre eux se sont déjà annoncés pour la semaine prochaine. Une mission d’exploration qui ouvre une nouvelle ère dans la coopération germano-congolaise.

La visite de travail, effectuée la semaine dernière à Berlin par le Premier ministre, Matata Ponyo Mapon, dans le cadre du forum Allemagne – Afrique, s’est révélée bénéfique pour la RDC. Décidément, le chef du gouvernement de la RDC n’a pas prêché dans le désert – son message ayant été capté à sa juste valeur par le collectif d’investisseurs.

Pour lier la parole à l’acte, un groupe d’investisseurs (17 au total) est annoncé dans les tout prochains jours à Kinshasa pour explorer les possibilités d’investir en RDC. Il s’agit, annoncent les services de la Primature, de préparer le terrain en vue de marquer la grande offensive allemande sur le terrain économique congolais.

Le dossier a figuré en bonne place de la réunion hebdomadaire du lundi 15 septembre 2014 de la Troïka stratégique, tenue comme d’habitude autour du Premier ministre. L’on se rappelle qu’à l’invitation du gouvernement allemand, Matata Ponyo vient de prendre part à la Conférence économique Allemagne – Afrique, tenue à Berlin le 11 septembre. Il y a été essentiellement question de renforcer la coopération entre l’Allemagne et les pays africains, tant au plan d’aide au développement que sur celui du renforcement des investissements privés allemands sur le continent.

Dans tous les fora où il s’est exprimé, Matata y a délivré une communication centrée sur les perspectives prometteuses qu’offrent les économies africaines en général, et congolaise en particulier. « Je ne suis pas venu à Berlin sans ma bible. Ma bible, ce sont les chiffres. Si les autres investisseurs gagnent de l’argent en RDC, pourquoi les opérateurs économiques allemands ne peuvent-ils pas faire autant ? Tel est mon message que je leur adresse en venant ici à Berlin », a souligné Matata Ponyo Mapon au sortir de sa séance de travail avec les opérateurs économiques de l’Afrika-Verein.

Fidèle à sa tradition, la Troïka stratégique a fait la synthèse de la situation économique et financière récente arrêtée au 12 septembre 2014. Sur ce point précis, la Troïka a noté que le solde brut d’opinions des chefs d’entreprises au mois d’août 2014 a enregistré un gain d’optimisme de 1,3 point par rapport à juillet 2014, en se situant à +25,9%, se félicitant par ailleurs de la stabilité du cadre macroéconomique.

Le taux d’inflation hebdomadaire s’est ainsi établi à 0,011% (-0,003). En cumul annuel, il a atteint 0,841% au niveau national. Le taux d’inflation à fin d’année serait de 1,198%, contre un objectif de 3,7%. Malgré une légère dépréciation de 0,1% au marché indicatif et une variation nulle au parallèle, le marché de change est demeuré stable. Le taux de change sur ces deux marchés s’est fixé à 923,64 Fc/Usd et à 932,00 Fc/Usd respectivement.

Les réserves internationales n’ont pas poursuivi leur tendance à la hausse, se fixant à 1 752,30 millions Usd, équivalent à 8,37 semaines d’importations. A la Banque centrale du Congo, le taux d’intérêt directeur a été maintenu à 2,0%, avec une marge de positivité de 0,77 point au 12 septembre 2014.

Les opérations financières de l’Etat ont renseigné jusqu’au 12 septembre 2014 un déficit de 98,9 milliards Fc, résultant des recettes de 62,1 milliards Fc, et des dépenses de 161,0 milliards Fc. En cumul annuel, le compte général du Trésor a présenté une marge positive de 122,4 milliards Fc.

GRACE MUGABE: L’ascension de la First Lady du Zimbabwe!

COTE D’IVOIRE: Bédié destitué de la présidence du Pdci – Une décision des militants en colère du Pdci à Paris