in

R.D. CONGO: A 61 ans, Bozi Boziana résiste encore! Prochain Cd intitulé “Fiko, fiko, fion”

Fiko, fiko… fions-nous!

Bientôt, Grand père dans “Fiko, fiko fion” Qui a dit que Bozi Boziana s’est effacé de la scène musicale congolaise? Contre vents et marées, ce chanteur de talent poursuit normalement son bonhomme de chemin avec assurance d’être toujours présent dans l’esprit de ses fanatiques.

altLes dernières nouvelles sur l’artiste renseignent que le leader et fondateur de l’orchestre Anti-Choc se prépare à lancer un nouveau disque sur le marché. Ce dernier portera le titre de “Fiko, Fiko, Fion“. Il sera constitué d’une dizaine de chansons à écouter et à découvrir lorsque les supports CD seront disponibles dans les bacs. Il nous revient que la grande partie des travaux de réalisation de cet album est quasiment terminée à Kinshasa où Grand Père Benz Bozi Boziana avait enregistré la majorité des chansons.

Il s’agit du studio Zola Tempo dans l’enceinte du bâtiment de la RTNC. “Fiko, Fiko, Fion” a été travaillé avec le concours de musiciens de l’Anti-choc qui résident dans la capitale. Après l’étape de l’enregistrement, le patron de l’Anti-Choc est allé lui-même à Paris pour ajouter quelques ingrédients à la sauce.

Dans la ville lumière, il a procédé aux mixages et mastering de sons. En plus de ses poulains, le disque a connu également la participation musclée de la nouvelle chanteuse vedette de l’orchestre. Vous l’avez deviné: il est question de la belle Fayila, une jeune choriste qui s’est démarquée par son timbre vocale impressionnant. On apprend que MG 30 a également intervenu dans cet opus de Grand Père.

Cette étoile montante de la voix féminine au Congo-Kinshasa a apporté une note impressionnante avec ses nuances et mélodies séduisantes. Du côté instrumental, Bozi qui ne badine pas en matière de combinaisons de sons agréables, a été soutenu par des grands requins du moment.

C’est ainsi qu’il a fait intervenir, à l’étape de Paris, Olivier Tshimanga (soliste) et Ramazani (soliste) pour renforcer la cuisine mélodieuse dans son nouveau plat. Ces jeunes guitaristes de la diaspora ont sérieusement mis leur main dans la patte. Les deux solistes et Laurent Kadogo à Kinshasa se sont rivalisés à travers leurs touches endiablées qui vont certainement éblouir les mélomanes de la musique.

Cette participation éloquente vaut son pesant d’or en ce sens que Bozi Boziana tient à exhumer le style propre à l’Anti-Choc avec son rythme et sa voix légendaire. Au-delà de la qualité artistique, le géniteur de la chanson “Pénitentiaire” s’est donné de la peine en offrant une thématique irréprochable aux mélomanes. Il vante ses qualités au regard des thèmes de composition exploités dans son album.

Contrairement aux autres musiciens de cette génération, Bozi propose des chansons sociales, éducatives concoctées aux phrases romantiques afin de permettre aux vieux, jeunes et enfants en famille de les savourer sans être gênés. Donc, il offre une musique de toutes les générations.

Concernant la sortie de “Fiko, Fiko, Fion“, les proches du chanteur indiquent que le disque sera disponible avant la fin du mois de janvier 2013. Une fois réussie, ce nouvel album va sanctionner les 61 ans d’âge et 40 ans de carrière musicale de Grand père Bozi Boziana. Bonne chance!

BURKINA FASO: Elections municipales – Le CDP, parti du président Blaise Compaoré, opère une razzia

KENYA: Cinq morts dans un attentat devant une mosquée à Nairobi