in

PHARRELL WILLIAMS: La fièvre du «Happy» touche Brazzaville (Vidéo)

A Brazza on est contents!

Le titre “Happy” de l’artiste américain Pharell Williams, numéro un dans 175 pays, dont 400 villes à travers le monde, ont déjà réalisé une version qui leur est propre, fait depuis une semaine l’objet d’un tournage de clip intitulé “Happy From Brazzaville“.

altIl est réalisé par la journaliste indépendante Ifrikia Kengue-Di- Boutandou en collaboration avec le réalisateur Rufin Mbou qui a apporté son expérience technique, artistique et supporté une partie de la production.

«L’idée du clip m’est venue quand j’ai vu le clip de Pharell William. J’ai alors demandé sur mon mur Facebook, s’il y avait des gens qui voulaient le faire à Brazzaville. À ce moment-là, il n’y avait qu’Antananarivo et des villes d’Afrique du Nord qui avaient fait une version en Afrique», a expliqué l’initiatrice du projet.

Une trentaine de personnes se sont prêtées au jeu dans cette version made in Brazzaville dans plusieurs endroits comme des restaurants, des bureaux et des ruelles.

«Je ne suis pas réalisatrice et je me suis dit que je devais demander à des gens de s’exprimer. Après, nous avons dû recadrer les choses au fil du tournage, et l’idée naissait. Nous avons travaillé avec des professionnels des nouvelles technologies», a poursuivi Ifrikia Kengue-Di-Boutandou.

«Happy From Brazzaville» est un clip free avec en fond sonore le morceau original de l’artiste. La version made in Brazzaville est en train d’être montée et sera ensuite postée sur internet via le site Tech 24, mais aussi envoyée aux producteurs du clip initial. «On aimerait que notre version fasse le buzz», espère la réalisatrice.

Une page internet Happy from Congo

À côté du concept du clip s’est également créée une page Facebook intitulée Happy From Congo. À partir du phénomène Happy qui fait son incursion en Afrique, notamment à travers la vidéo We are Happy From Dakar, le jeune administrateur et fondateur de Congo Tech, Estime Sandza, anime cette page qui remporte un franc succès auprès des internautes congolais.

Le principe est simple. «Montrons au monde qu’au Congo, il existe 4 millions de raisons d’être joyeux. Cliquez sur “J’aime” et envoyez-nous votre photo en train de rire ou sourire!», peut-on lire sur cette page.

«Nous avons mis en place une équipe pour voir si une page congolaise allait reprendre le concept afin que nous puissions l’appuyer. Nous avons longtemps attendu, mais en vain. Au final, nous nous sommes dit pourquoi on ne se lancerait pas nous-mêmes ? La réponse à cette question est le résultat que vous avez aujourd’hui». Cette page est animée dans le but de propager la bonne humeur, comme c’est le cas pour tous les autres qui ont repris ce concept inspiré du tube de Pharrel Williams.

En créant la page internet Happy From Congo, ses administrateurs espèrent réunir tous les Congolais présents sur Facebook, quelles que soient leurs tendances politiques, leurs ethnies, leurs villes.

«C’est un défi que nous aimerions bien relever, et nous ferons de notre mieux pour que notre but soit atteint. C’est assez difficile, il faut l’avouer. Nous restons tout de même optimistes. Attendons voir ce que ça va donner! La fièvre Happy passera, mais les sourires, les rires demeureront. Le top a été donné, et les Congolais garderont la joie aussi longtemps que possible. Pourvu que nous ne nous désorientions pas, heureusement pour nous, nous le serons jamais», ont-ils conclu.

(vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=SkxdD29xShY)

HOROSCOPE AVRIL 2014: Bélier (21 Mars – 20 Avril)

NUCLEAIRE: Regain d’intérêt sur le continent africain