in

PERMIS DE SEJOUR: Accord d’intégration – Bénévoles du Service Civil National Italien aux guichets de l’immigration

Il n’y a pas que les renseignements sur la nationalité italienne, mais aussi sur l’accord d’intégration. Des jeunes garçons et filles du Service Civil National Italien donnent

un coup de main au ministère de l’Intérieur dans les relations avec les immigrants nouvellement arrivés en Italie, lesquels doivent, à leur tour, s’engager à «bien se comporter» et atteindre un certain nombre d’objectifs, à commencer par la connaissance de la langue italienne. 

47 bénévoles sont entrés en action depuis le début du mois de février dans une quinzaine de guichets uniques pour l’immigration: Brescia, Bologna, Genova, Latina, Milano, Modena, Napoli, Padova, Reggio Emilia, Roma, Torino, Treviso, Varese, Verona et Vicenza. Tous ont été sélectionnés et recrutés sue la base du projet du Service National Civil intitulé: “L’accord d’intégration: un engagement mutuel”, financé par le Département des libertés civiles et de l’immigration du ministère de l’Intérieur.

Une aide importante, notamment dans les bureaux qui souffrent d’une pénurie chronique de personnel face à un nombre d’usagers (et dossiers) qui augmentent d’année en année. 

Les bénévoles accueilleront les immigrants qui doivent signer l’accord et donnera des explications et des informations utilers: des droits et devoirs pour l’accès aux services sociaux, sanitaires, éducatifs ou culturels, disponibles sur le territoire. Ensuite, ils faciliteront les relations avec le personnel du bureau de l’immigration, auquel ils signaleront également les cas de particulière vulnérabilité. 

Il y a 4 ans que l’accord d’intégration a été introduit. Jusqu’à présent, en ont été signés 240.000, la plupart à Rome (11,5%) et Milan (11%), suivis de Torino (4%), Napoli (4%), Firenze, Bergamo et Brescia (3%). 

Stranieriinitalia.it

 

SERGE AURIER: Une vidéo d’insultes avec l’international ivoirien du PSG crée la polémique

DADAÏSME: Peut-on encore être Dada aujourd’hui?