in

PAPE FRANÇOIS: “Ne cédez pas à la culture de la haine”

En Roumanie pour son 30ème voyage apostolique, dans son premier discours public devant les autorités, des représentants de la société civile et des membres du corps diplomatique au palais présidentiel, le Pape François a rappelé les problèmes de l’émigration.

 

«Penser aux frères et sœurs à l’étranger est un acte de patriotisme, un acte de fraternité, un acte de justice», a dit le Pape, soulignant: «il est nécessaire de reconnaître que les transformations rendues nécessaires par l’ouverture d’une nouvelle ère ont entraîné (outre les réalisations positives) la montée des inévitables obstacles à surmonter et des conséquences pas toujours faciles à gérer pour la stabilité sociale et pour l’administration du territoire même. Je pense tout d’abord au phénomène de l’émigration, qui a touché plusieurs millions de personnes qui ont quitté leur foyer et leur patrie pour chercher de nouvelles possibilités de travail et une vie digne»

Le Pape a ajouté: «Nous devons nous aider nous-mêmes à ne pas céder aux séductions d’une “culture de la haine” et de l’individualisme qui, peut-être plus aussi idéologique qu’à l’époque des persécutions athées, est néanmoins plus persuasive et non moins matérialiste. Elle présente souvent comme une voie de développement ce qui paraît immédiat et résolu, mais en réalité elle est indifférente et superficielle»

ASILE EN FRANCE (27) – Droits sociaux du demandeur d’asile: C) accès au système sanitaire

Salvini outrageux sur le bloc des flux de migrants: “ils nous amènent les maladies”