in

PAKISTAN: Célébration de la Journée pour Malala, jeune icône pour l’éducation

Une héroine de notre temps!

De jeunes étudiantes ont prié samedi à travers le Pakistan en soutien à leur “héroïne” Malala Yousafzai, cette militante pour le droit à l’éducation ayant survécu à un attentat perpétré le mois dernier par les talibans, et promis de “continuer son combat”.

altPrières dans les écoles, aide financière promise à des enfants pauvres pour étudier, manifestations éparses dans les grandes villes du pays, images de la jeune icône diffusées en boucle sur les chaînes locales: le Pakistan célébrait samedi la journée mondiale pour “Malala” organisée en collaboration avec les Nations unies et de nombreuses ONG.

A Mingora, ville originaire de Malala, dans la vallée de Swat (nord-ouest), des étudiantes ont tenu une cérémonie en l’honneur de leur amie blessée par balle à la tête le mois dernier par un tireur mandaté par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP).

Les élèves du collège fréquenté par Malala ont prié et allumé des bougies pour leur consoeur lors de cette cérémonie interdite au public car les autorités scolaires ne voulaient pas attirer l’attention des insurgés islamistes.

Elle est l’héroïne de notre pays, elle représente l’identité de la vallée de Swat et des Pachtounes“, principale tribu du nord-ouest pakistanais, a déclaré Abaidullah, 15 ans, étudiante à l’académie Saroosh, située à une centaine de mètres de l’école de Malala.

Depuis l’attaque contre elle, nous avons encore plus de courage pour étudier et pour continuer son combat pour l’éducation“, a renchéri Asma Khan, une étudiante de 12 ans qui dit être “une bonne amie” de Malala Yousafzai, hospitalisée en Angleterre.

Un insurgé avait ouvert le feu sur la jeune Malala, 15 ans, qui s’était fait connaître dès 2009 en signant un blog sur le site de la BBC dénonçant les exactions des talibans à Swat, avant de remporter le premier prix pakistanais pour la paix.

Le gouvernement pakistanais, qui dépense moins de 2,5% de son Produit intérieur brut (PIB) dans l’éducation, a annoncé ce week-end un programme pour donner une petite somme d’argent à trois millions d’enfants des classes sociales défavorisées en échange de leur présence en classe.

Des personnalités du monde du spectacle comme l’actrice Angelina Jolie et le chanteur canadien Justin Bieber, et du sport comme le footballeur David Beckham et le coureur automobile Lewis Hamilton, ont aussi apporté leur soutien à la Journée pour Malala.

OUGANDA: La premiére représentation de théâtre gay interrompue par la police

BALLON D’OR AFRICAIN: Vers une 3ème distinction pour Didier Drogba?