in

Manifestation “Mutanda Day” contre la taxe sur les permis de séjour

 

Organisée par l’Union Syndicats de Base, à Torino. Prochain rendez-vous devant le Parlement.

Nous livrons les pantalons comme un cadeau au Gouvernement Monti, si cela sert à sauver la barque italienne, dans cette atmosphère de crise que nous payons nous aussi les immigrés, en échange cependant de l’annulation immédiate de la taxe xénophobe sur les permis de séjour“.

 

C’est ce que criait au mégaphone, devant la préfecture de Torino, Aboubakar Soumahoro, Responsable national USB pour l’Immigration, au cours de la manifestation de protestation “Mutanda Day” (Journée du caleçon) contre la nouvelle taxe.

Pour comprendre le principe de cette mesure discriminatoire, c’est comme demander à un citoyen italien qui fait une demande de résidence dans une commune autre que celle de naissance, de payer une taxe spéciale“, dit Soumahiro.

Ainsi donc, qui est né à Naples, Catanzaro ou Rome devra payer une surtaxe pour avoir la résidence à Torino, Varese, Milan ou vice-versa.

Rendez-vous dans les semaines à venir avec les “Mutanda Day”. à Rome devant le Parlement, à une manifestation nationale oà seront consignés les caleçons agités dans les diverses places“, a conclu le syndicaliste Soumahoro.

 

CEDEAO: Vers une monnaie unique?

CAN 2012 (Ici Mali) : L’Aigle va-t-il manger sur le dos des Eléphants?