in

MADAGASCAR: Filière vanille – Le label «Malagasy» menacé par des produits hors normes

Sauvegarde d’un patrimoine national! 

Un assainissement s’impose au niveau de la filière vanille, selon la Plate-forme Nationale de la Vanille et le Ministère du Commerce et de la Consommation. Une liste des professionnels de la vanille sera dressée, pour définir les opérateurs autorisés à exporter. 

alt

La vanille de Madagascar est la meilleure au monde, et il faut garder cette image, selon Harison Gabriel, directeur général du commerce extérieur au sein du Ministère du Commerce et de la Consommation. Et pourtant, cette image est aujourd’hui menacée par la commercialisation de produits hors normes, d’après les informations fournies par la Plate-forme Nationale de la Vanille (PNV). «Des produits douteux ont été constatés sur le marché. Nous avons trouvé de la vanille mise sous vide, alors que l’opérateur responsable n’a pas respecté les démarches nécessaires avant cela. Normalement, il faut d’abord attendre trois mois pour que la vanille se sèche, avant de la mettre sous vide. En plus, nous avons également trouvé des déchets emballés avec le produit. Cela nous donne déjà une idée sur la qualité et sur le risque de l’existence d’éléments nuisibles, invisibles à l’œil nu», a annoncé Jaoasy, président national de la PNV, dans les locaux du Ministère du Commerce, à Ambohidahy.

Exclus. Pour assainir le marché, la PNV, la Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie de Madagascar, ainsi que le Ministère du Commerce et de la Consommation ont évoqué la détermination d’une liste d’opérateurs professionnels, qui seront les seuls à être habilités à exporter la vanille de Madagascar. D’après les explications, il faut être formel pour avoir accès à la filière vanille, ensuite s’adhérer à la Plate-forme pour avoir accès au marché, et enfin avoir l’agrément du Ministère de tutelle, pour pouvoir exporter.

A noter que la PNV regroupe aujourd’hui plus de 200 opérateurs issus des régions SAVA, Sofia, Diana, Analanjirofo, etc. bref, des régions productrices de vanille de la Grande Ile. Si l’exportation de vanille de Madagascar fluctue entre 1 800 et 2 000 tonnes par an, seulement 63% de cette quantité sont traçables, d’après les responsables auprès du PNV. Par ailleurs, ces derniers affirment qu’il existe à Antananarivo des exportateurs professionnels de vanille, qui devraient se déclarer, pour l’élaboration de la liste des professionnels de la filière.

PUTSCH BURKINABÉ: L’enregistrement qui agite le Burkina et la Côte d’Ivoire! (Vidéo)

KU KLUX KLAN: Svelati online centinaia di nomi degli incappucciati. “Terroristi”