in

KYENGE ORANG-OUTAN: Parti Démocrate (PD) divisé après le vote sauveur de Roberto Calderoli!

Un tronc d’arbre a beau rester dans l’étang… il ne deviendra jamais un caïman! (Proverbe africain)

L’ancien ministre de l’Intégration contre les collègues qui ont voté contre le procès: «Abandonnée». Est de son côté  la Responsable Immigration Campana:  “Que la politique n’incite pas au racisme.

alt

J’ai été surprise. Puis triste. Il ne revient pas au Sénat d’acquitter Calderoli. C’est comme si cette insulte avait été adressée à tout un pays pour la seconde fois.” Ainsi Cécile Kyenge a-t-elle commenté la décision du Conseil de l’Immunité du Sénat de sauver Roberto Calderoli du procès, déclenché à cause de la fameuse comparaison que le sénateur de la Ligue du Nord (Lega Nord) fit entre celle qui était à l’époque ministre de l’Intégration et un singe. Selon la majorité des sénateurs, les mots du “léghiste” “ne sont pas attaquables parce qu’exprimées dans l’exercice de ses fonctions.”

Un avis partagé même par les sénateurs du Parti Démocrate (celui de Cécile Kyenge) Claudio Moscardelli et Giuseppe Cucca, lesquels ont, avant le vote, défendu Calderoli. Comment? En tirant du cylindre le “contexte politique dans lequel les phrases en question ont été prononcées” et le fait que dans la Ligue du Nord militent également des «personnes de couleur» et soutenant “que souvent la satire compare les gens aux animaux“. 

La satire se moque des puissants et console les plus faibles. Le racisme d’un homme puissant n’est pas satire“, a écrit Kyenge sur sa page Facebook, avec une référence claire à ses collègues de parti. Et de renchérir sur le quotidien La Repubblica: “Evidemment, ce sujet est mal connu par beaucoup. Et si ils l’ont fait pour des calculs électoraux, je trouverais encore plus grave a chose». 

La parlementaire européenne dit de se sentir abandonnée, “même par le Parti Démocrate, mais c’est une question transversale, je m’attendais beaucoup de la part de tout le monde. Les gens ont peur, recherchent un coupable, et le parfait coupable devient celui qu’on vous offre. Plusieurs partis font consciemment cette opération pour diviser la société. Je regrette le manque de courage de la classe politique et des institutions“. 

Cécile Kyenge a reçu toutefois la solidarité de Micaela Campana, député et Responsable Immigration du Parti Démocratique, clairement en accord avec les sénateurs du PD, Doris Lo Moro et Stefania Pezzopane, qui ont voté en faveur d’une poursuite judiciaire de Calderoli.

La décision du Conseil de l’Immunité parlementaire devrait nous faire réfléchir sur la chute du langage politique, qui va souvent au-delà des limites de la diffamation jusqu’à la violence et même l’incitation à la haine raciale Ce qui s’est passé au Sénat n’était pas une simple étape procédurale contre un sénateur, mais un choix culturel, tant et si bien que certains membres du Parti démocrate ont voté en faveur de l’autorisation au procès“, a déclaré la Responsable Immigration du PD, Micaela Campana, selon laquelle “il ne peut pas y avoir un lien fonctionnel entre l’offense tout court et les opinions politiques parlementaires. Encore plus, d’un vice-président du Sénat, on est en droit d’attendre rigueur morale et capacité à argumenter de façon civilisée les critiques envers les opposants politiques. La politique doit revenir à une forme dialectique, dans laquelle les positions doivent être exprimées dans le cadre des principes dictés par la Constitution et le respect dû à tout être“.  

 

Stranieriinitalia.it

GABY MUNDIGAYI: Le footballeur belgo-congolais a signé avec l’AS Cesena (Série A Italie)

SAINT-VALENTIN: Meilleurs vœux de bonheur à tous les Amoureux du monde!