in

ITALIE – Matteo Salvini: «Il est comme mon fils, oui à la nationalité italienne à Rami»

«Pour des actes de bravoure ou de courage, on peut aller outre les lois. Demain, ils seront à Rome». Le vice-premier ministre invite les garçons et les 12 carabiniers protagonistes du sauvetage à la Viminale.

 

«Oui à la nationalité à Ramy parce que c’est comme s’il était mon fils et il a montré d’avoir assimilé les valeurs de ce pays, mais le ministre est tenu à faire respecter les lois. Pour les actes de bravoure ou de courage, on peut aller outre les lois». C’est ce qu’a déclaré le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, à propos du jeune garçon qui a donné l’alarme aux carabiniers dans le bus, séquestré à San Donato Milanese par le chauffeur italo-sénégalais Ousseynou Sy. 

Il aurait un casier judiciaire, mais aucune condamnation, Khaled Shehata, le père de Ramy, l’un des petits “héros” qui ont aidé à sauver leurs compagnons, dans le bus que le chauffeur avait incendié à San Donato Milanese: accusation de séjour irrégulier en Italie, dénonce de vol qualifié en 1999 et fausse identité d’agent public, mais pas de condamnation. Les faits ont été commis entre Crema et Cremona et remontent dans le temps. 

Le père de Ramy, Kaled Shehata, a appris en direct de l’émission “Un Giorno da Pecora” de la Rai Radio1, la nouvelle de la nationalité italienne accordée par le vice-premier ministre Salvini à son fils. C’est vrai qu’il va rencontrer Salvini? «Oui, je veux le voir et le saluer, demain j’irai à Rome avec Ramy pour le rencontrer”. Salvini vient de dire oui à la nationalité pour mon fils Ramy? Je n’en sais encore rien, si c’était le cas, je serais très heureux, et aussi mon fils Rami, qui est ici avec moi, il a un visage heureux et est très heureux, le sera aussi», a commenté la nouvelle, ajoutant: «Je suis heureux, je remercie Matteo Salvini et Luigi di Maio». 

Le ministre de l’Intérieur a également invité au Ministère 5 élèves du Collège Vailati et 12 carabiniers, impliqués dans le détournement du bus, sur la route Paullese, dans le quartier milanais de San Donato, dans la province de Milan. Les jeunes que le ministre rencontrera “sont:

– Adam, qui après avoir caché le téléphone au terroriste, a pu appeler les Carabinieri, fournissant des informations utiles; 

– Aurora, qui, prise en otage, a gardé son sang froid et le calme; 

– Fabio, qui a parlé avec le terroriste, essayant de le dissuader et de le rassurer; 

– Nicolò, qui s’est offert comme otage, après la demande du terroriste; 

– Ramy qui, lui aussi, soustrayant le téléphone à l’attention du terroriste, a pu appeler les Carabiniers, donnant des informations utiles supplémentaires.

Les ministres Luigi di Maio et Alfonso Bonafede commentent positivement la nouvelle: «Heureux d’avoir convaincu Salvini».

ITALIE – Stephen Ogongo (CARA ITALIA): «Approuvez le “ius soli” pour rendre justice à ces enfants d’Italie»

PAPE FRANÇOIS: «Que Rome reste une ville accueillante pour les migrants»