in

ITALIE – Le Mouvement 5 Etoiles (M5S) propose l’abolition du “canone Rai” (redevance Tv)

Maria Laura Paxia, députée du Mouvement 5 Etoiles (M5S) au Conseil de surveillance de la Rai (Radio Télévision Italienne), basée à Catania, propose la suppression de la redevance en augmentant la publicité.

 

Le Mouvement 5 étoiles veut abolir les frais de Rai. Le projet de loi à ce sujet a été présenté au Sénat par Gianluigi Paragone (‘ex journaliste actuellement sénateur du M5S): «En attendant de faire une véritable réforme de la Rai et du marché publicitaire, à commencer par l’OTT, nous voulons aider les familles italiennes en abolissant la taxe. Évidemment cela implique le choix inévitable d’éliminer le plafond publicitaire au profit d’une véritable concurrence, qui aujourd’hui n’existe pas, entre le service public et les chaines privées Mediaset (Groupe Berlusconi), La7 (Groupe Cairo) ainsi que tous les acteurs privés du marché de la radio et de la télévision. C’est l’esprit du projet de loi que j’ai présenté au Sénat», explique Paragone. 

Le premier signataire du projet de loi est la députée M5S Maria Laura Paxia, qui a présenté la proposition en première instance à la Chambre des Députés: «J’ai transmis aux bureaux de la Chambre mon projet de loi pour l’abolition de la taxe Rai. Nous n’avons pas l’intention de privatiser la Rai, qui restera un service public», souligne Paxia, qui explique ensuite: «Ma proposition modifie également les limites du crowding publicitaire, en les assimilant à celles de la télévision privée. De cette façon, Rai pourrait être compétitive sur le marché, tout en maintenant toujours sa fonction publique. Avec la réduction de la redevance», conclut Paxia, «Rai devra se concentrer sur la qualité du service et ne sera pas en mesure de financer les salaires maxi avec des fonds publics».

Le Premier ministre Di Maio (M5S) avait parlé à Bologne, pas d’abolition, mais de réduction: «Nous allons présenter une proposition pour la réduire drastiquement. Nous avons trouvé une solution qui nous permet de réduire la redevance Rai sans nuire à la qualité du service public, qui doit cependant s’améliorer».

Satisfaction de la Lega qui fait les félicitations immédiates par l’intermédiaire du chef de groupe dans la Commission de Surveillance Rai, Massimiliano Capitanio pour «l’alignement du Mouvement 5 étoiles à la bataille historique de la Lega. Nous travaillerons ensemble pour sa viabilité économique. L’opération fait suite à notre résolution de réduction des honoraires et de rationalisation des dirigeants».

 

Non di abolizione, ma di riduzione aveva parlato il premier Di Maio a Bologna: «Presenteremo una proposta per ridurlo drasticamente. Abbiamo trovato una soluzione che ci consente di ridurre il canone Rai senza danneggiare la qualità del servizio pubblico, che comunque deve migliorare».

Soddisfatta la Lega, che si congratula subito attraverso il capogruppo in commissione vigilanza Rai Massimiliano Capitanio per “l’allineamento del Movimento 5 Stelle alla battaglia storica della Lega. Lavoreremo insieme per la sua sostenibilità economica. L’operazione segue alla nostra risoluzione per il taglio dei compensi e per la razionalizzazione dei dirigenti».

ITALIE – Pension réversible: est-ce qu’on y a droit en cas de divorce aussi?

ITALIE – AfroOn Pic-nic: à Villa Borghese à Rome, le 21 juillet