in

HEURE D’ÉTÉ – Changement de l’heure: aiguilles des heures en avant une heure dans la nuit entre le 30 et le 31 mars

L’heure d’été est de retour dans la nuit du 30 au 31 mars: une heure d’avance entre samedi et dimanche. Mais ce sera l’une des dernières fois.

 

On devra donc déplacer les aiguilles de la montre de 2h à 3h du matin: on perdra une heure de sommeil, mais pendant la journée, on pourra profiter d’une heure supplémentaire de lumière. Au moins jusqu’au prochain changement, qui aura lieu le dimanche 27 octobre 2019. Malgré le gain d’une heure de lumière supplémentaire pendant la journée, au fil du temps, de nombreuses rumeurs ont insisté pour réclamer l’abolition de l’heure d’été. Abolition, qui a été confirmée par une résolution du Parlement Européen, mais sans application immédiate. Le report de l’annulation du passage d’un type d’horaire à un autre a également été confirmé. Il semble donc que jusqu’en 2021, on pourra continuer à manœuvrer les aiguilles de l’horloge. 

Selon la résolution (passé avec 410 oui, 192 non et 51 abstenus), il semble que la Commission puisse demander un report de l’application de la directive, avec une prorogation maximale de 12 mois, en cas de soupçon que les procédures mises en place puissent nuire au marché intérieur. Les gouvernements doivent maintenant choisir leur position pour entamer les négociations avec le Parlement Européen, même si la conclusion d’un accord au Conseil des États membres ne semble pas être une tâche facile.

Selon la position des députés, il appartiendra à chaque État membre de décider si maintenir l’heure d’été et donc devoir changer les aiguilles de la montre, pour la dernière fois en mars 2021, ou si préférer maintenir l’heure d’été et ensuite changer les aiguilles pour la dernière fois en octobre 2021. Et pour éviter des problèmes sur le marché, les députés ont demandé une coordination des décisions à prendre entre les États membres et la Commission.

Bien que toutes les décisions officielles n’aient pas encore été définies, on pourra dire adieu à l’alternance entre l’heure d’été et l’heure d’hiver, qui trouve ses racines en Italie dans les années soixante. En 1966, l’heure d’été a été introduite dans le but de réduire le coût de l’électricité en utilisant une heure supplémentaire de lumière solaire par jour. Malgré l’objectif de profit économique, beaucoup n’apprécient pas le changement d’heure et en souffrent aussi physiquement. Avec les jours plus lumineux, certains se plaignent également d’un manque de sommeil et souffrent de symptômes similaires au fuseau horaire, symptômes auxquels, peut-être, en 2021, on pourra dire adieu définitivement.

FRANCE – Nationalité française par ascendance (5): pièces à fournir relatives à votre descendant français

ITALIE – “Mini naja” (Mini service militaire): voici comment ça marche