in

GHANA: John Dramani Mahama – «Le Ghana ne sera pas une base arrière pour déstabiliser un pays quelconque»

Dramani “rassure” Dramane?

Le président par intérim du Ghana, John Dramani Mahama, a effectué une visite d’amitié à Ouagadougou, le 5 septembre 2012. Il est venu dire merci au peuple burkinabè pour son soutien aux Ghanéens, après le décès du président John Atta Mills.

Le président ghanéen a été accueilli à sa descente d’avion, sous une fine pluie, par le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, en compagnie de quelques membres de son gouvernement, de diplomates, d’autorités militaires et des membres de la communauté ghanéenne vivant au Burkina Faso. Le président John Dramani Mahama a situé sa visite au «Pays des hommes intègres» à deux niveaux.

Premièrement, il s’agit de venir remercier le président du Faso et le peuple burkinabè pour leur compassion à l’endroit de leurs frères du Ghana après le décès de celui auquel il a succédé, le défunt président John Atta Mills.

Au cours de son séjour, John Dramani Mahama a discuté des relations bilatérales entre les deux Etats. Pour lui, le Burkina Faso et le Ghana ont les mêmes groupes ethniques.
Il est tout à fait logique qu’à «chaque occasion nous puissions discuter et voir comment renforcer notre coopération».

Deuxièment, ayant nouvellement accédé à son poste, il était aussi normal pour John Dramani Mahama de venir se «présenter au président du Faso, Blaise Compaoré».

Il a rallié le Burkina Faso, en passant par la Côte d’Ivoire où il a été reçu par le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara.

Conscient de la présence de plusieurs Ivoiriens dans son pays, suite à la crise postélectorale, il a précisé avoir donné l’assurance au Président Alassane Dramane Ouattara que le Ghana ne sera pas «une base arrière pour déstabiliser un pays quelconque de la sous-région».

Comme quoi Dramani “rassure” Dramane!

TCHAD: L’ex-rebelle Baba Laddé de retour au pays

GABON: Reporters Sans Frontières (RSF) dénonce l’acte de vandalisme contre TV+