in

EUROPE: Savez-vous combien valent les produits ethniques comme ressources?

Le phénomène des migrations peut et doit être vu non seulement comme un défi d’intégration, mais aussi comme une véritable ressource. La nourriture, en ce sens, pour recouvrer un rôle fondamental. C’est un des messages de la présentation de l’étude “Nourriture et Migration – Comprendre le lien géopolitique dans l’Euro-Méditerranée”. C’était au 8ème Forum de la Fondation  Barilla sur Alimentation et Nourriture.

 

Dans l’UE occidentale, les produits ethniques sont des ressources valant 3 milliards euros. En 2016, la distribution alimentaire des 9 principaux marchés d’Europe Occidentale (Royaume Uni, France, Allemagne, Italie, Espagne, Belgique, Pays-Bas, Autriche et Portugal) a atteint 427 milliards euros (+ 4,3 milliards pour les produits de consommation et  +0,9% sur 2015).

Dans des pays comme l’Allemagne (121milliards euros), France (100 milliards), l’Italie (57 milliards) et l’Espagne (43 milliards), le  volume total du marché est 321 milliards  euros environ et le quota “ethnique” pour les aliments de consommation domestique est de 3 milliards euros environ. Quota qui pourrait augmenter dans le futur, comme le montre le cas des Etats-Unis.

Le marché alimentaire ethnique a un chiffre d’affaires de 10,5 milliards euros. L’intégration et le partage, la constante recherche de nouvelles saveurs de la part des cuisiniers et des consommateurs se traduit en un bénéfice économique concret.

Un exemple? La croissance du marché des épices et des herbes aromatiques qui, selon les estimations, peut arriver jusqu’à 8,74 milliards euros en 2020, avec un taux de croissance de +5% sur base annuelle.

 

Stranieri in Italia

NAVIRE “SEA WATCH” – Le pays du pavillon (Hollande) planque la capitaine Carola Rackete: lettre à Matteo Salvini

Tourisme sexuel en Afrique (1): Cameroun – Kribi, la libertine