in

ETUDES EN ITALIE: Le permis de séjour d’études a désormais la même durée que le cycle des cours!

Attitude et aptitude à l’étude!

Le permis de séjour des étudiants aura la même durée que le cycle des études. C’est ce qu’a définitivement décidé le Décret Instruction, promulgué par le Parlement. Il faudra toutefois attendre avant de passer de la théorie à la pratique.

altLa promulgation du Décret Instruction porte en dote une importante nouveauté pour les étudiants étrangers en Italie, en particulier pour les étudiants universitaires.

Il intervient en effet sur ​​la durée du permis de séjour pour motif d’études qui, jusqu’à présent, est renouvelé chaque année. Dorénavant, il ne pourra pas être “inférieur à la période de fréquentation, meme pluriannuelle, d’un programme d’études effectué dans les écoles, les universités et les instituts d’art de haut niveau, de musique et de danse ou pour une formation certifiée“.

Il reste cependant une condition: “le contrôle annuel des examens”. Cela signifie, par exemple, qu’un étudiant devra de toute façon passer un nombre minimum d’examens chaque année, pour conserver le droit de rester en Italie. 

Autre nouveauté: «Le permis peut être prolongé pour une période supplémentaire de 12 mois après la fin des études, une norme qui va donner un peu plus de souffle à ceux qui, après des années d’ étude, cherchent un boulot.

Il reste toutefois diverses questions relatives à l’application de la loi. Par exemple, pour démontrer qu’ils continuent à passer les examens, les étudiants devront-ils porter un certificat, chaque année à la Questura ou, comme il est plus probable et souhaitable, le ministère de l’Intérieur pourra-t-il contrôler leur situation, directement sur les bases de données des universités?

Et encore, combien coûtera le nouveau permis de séjour d’études? Aujourd’hui, Le renouvellement étant annuel, il y a une taxe de 80 euros. La nouvelle norme devrait cependant entraîner des manques d’entrées aux caisses de l’Etat, Comment récupérer les sous perdus maintenant que le nombre de renouvellements est réduit? Est-ce que la taxe sera majorée proportionnellement à la durée du permis de séjour?

Le gouvernement devra répondre à ces questions et aux autres qui se posent, dans les six mois, en modifiant le règlement d’application de la Loi unifiée sur l’immigration. Après cette étape, il faudra attendre une quinzaine de jours, et c’est seulement à partir de ce moment-là que les nouveautés approuvées par le Parlement aujourd’hui, entreront effectivement en vigueur. 

Elvio Pasca

DIDIER DROGBA: Sanctionné pour son tee-shirt «Merci Madiba»?

SCOLARITE: Classe-pont de seuls immigrés – Le Proviseur: “Expérimentation de l’intégration”!