in

ETATS-UNIS: Cindy Lee Garcia, l’actrice du film anti – Islam “L’Innocence des Musulmans”, saisit la justice

Cindy se… “scinde” du film!

La comédienne américaine estime avoir été trompée. Elle pensait jouer dans un film d’aventures.

alt

L’actrice californienne Cindy Lee Garcia, estimant avoir été trompée en tournant dans le film «L’innocence des musulmans»,
qui avait déclenché un vent de contestation dans le monde arabe, a saisi la justice fédérale américaine. La comédienne avait auparavant porté plainte auprès de la justice californienne.
Comme dans sa dernière plainte, la comédienne, qui croyait tourner dans un film d’aventure appelé «Le Guerrier du désert», accuse le réalisateur présumé de la vidéo d’escroquerie, diffamation et de pratiques commerciales iniques.

La plainte décrit un copte égyptien de 55 ans de la région de Los Angeles, comme étant le producteur du film. Cet homme se cache depuis plusieurs semaines, après avoir été entendu par les autorités fédérales.
L’actrice affirme qu’après le tournage, elle s’est rendu compte que certaines des répliques qu’elle prononçait dans le film avaient été réenregistrées. Les propos altérés donnent l’impression qu’elle «a joué volontairement dans une production anti-musulmane odieuse», lit-on dans la plainte. En outre, la plaignante souligne avoir été l’objet de “menaces de mort crédibles” et dit “craindre pour sa vie et la vie des personnes qui lui sont associées“.

La semaine dernière, la justice de l’Etat de Californie avait rejeté une première demande de l’actrice d’empêcher temporairement YouTube, filiale du moteur de recherche Google, de diffuser cette vidéo de 13 minutes diffusée sous forme d’une bande-annonce très sommaire.

L’actrice accuse en outre Google de violation de son droit d’auteur sur sa performance dans le film, en distribuant la vidéo sans son approbation sur YouTube. Le géant de l’internet a refusé de retirer le film du site de partage malgré les pressions de la Maison blanche et d’autres. Le moteur de recherche l’a toutefois rendu inaccessible dans plusieurs pays musulmans, dont l’Egypte et la Libye.
Mercredi 26 septembre, un tribunal turc a également autorisé les autorités à bloquer l’accès au film islamophobe.
Cette injonction permet aux autorités gouvernementales d’interdire sur le sol turc l’accès aux adresses URL menant au film.

AFRIQUE DE L’EST: Problèmes de délimitation de frontières entre la RDC et l’Angola, l’Ouganda et le Rwanda

SENEGAL: Le chanteur Ousmane Seck a présenté son single “Galagne”