in , , ,

DÉCRET “CURA ITALIA” – Phase 2: Les nouveautés sur les enfants et l’activité scolaire en Italie

Le Premier ministre Giuseppe Conte et le ministre de l’éducation Lucia Azzolina ont défini les prochaines étapes dans le secteur scolaire: voici ce qui est attendu jusqu’en septembre.

L’arrêt de l’école pourrait aller bien au-delà de septembre. Le scénario, qui semble à ce jour catastrophique, est décrit par la ministre de l’éducation Lucia Azzolina. C’est bien sûr la pire hypothèse qui puisse être formulée, mais il n’est même pas possible de l’exclure a priori.

Il faut cependant dire que les scénarios pour lesquels le gouvernement se prépare sont nettement meilleurs. Dès le matin, en effet, le Premier ministre Conte avait ouvert une expérience concernant les crèches, les jardins d’enfants et les centres d’été, afin de “protéger le droit au jeu et à l’activité motrice des mineurs“, mais pas seulement. Sur la même longueur d’onde, la ministre Azzolina, qui se dit prête à lancer une expérimentation dans les espaces scolaires impliquant les différentes réalités du tiers secteur.

RÉOUVERTURE DES ÉCOLES

Le ministre de l’Éducation explique les options, proposant trois scénarios différents pour le mois de septembre.

  • Le scénario le plus positif prévoit la “disparition” du COVID-19 à la fin de l’été et la réouverture des écoles sans problème qui s’ensuit. Un retour complet à la normale pour les élèves et le personnel scolaire qui, après un arrêt forcé de plus de 6 mois, pourront reprendre la routine des cours et des pupitres;
  • Le scénario “intermédiaire” prévoit au contraire une phase de coexistence avec un virus plus faible mais pas complètement disparu. Dans ce cas, on retournera à l’école en petits groupes: la moitié de la classe suivra les leçons en présence, l’autre moitié depuis la maison, avec des systèmes d’enseignement à distance. On peut supposer qu’il y aura une alternance entre les deux groupes, ce qui permettra à chacun de retourner sur les bancs;
  • Le pire scénario est que le COVID-19 n’a pas perdu sa charge virale. Dans ce cas, on sera contraints de poursuivre l’enseignement à distance pour tous, sans possibilité d’alternance entre les groupes.

PÉPINIÈRES ET CRÈCHES

Le Premier ministre Conte a émis l’hypothèse d’une réouverture imminente des jardins d’enfants et des écoles maternelles, afin de pouvoir offrir aux parents le soutien qui leur manquait dans cette phase de grande urgence.

Une hypothèse également confirmée par la ministre Azzolina qui s’est déclarée prête à fournir “des locaux, des cours et des gymnases aux écoles pour la construction des centres d’été. Il n’y aura pas de didactique et le personnel de l’école ne sera pas impliqué, mais le tiers secteur“.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

DÉCRET “CURA ITALIA” – Toutes les nouveautés contenues dans le D.P.C.M. du 26 avril: 4) Magasins – Restaurants et bars – Services d’esthétique –

PIVETTI CON LE… “PIVE” NEL SACCO?