in

CRISE BURKINABE: Le président déchu Blaise Compaoré au Maroc – Un exil qui arrange tout et tout le monde

Blaise Compaoré se… “Rabat” au Maroc! 

On le disait malade, en tout cas très diminué à la veille de l’insurrection populaire qui l’a finalement conduit à quitter le Burkina Faso en direction de la Côte d’Ivoire, le 31 octobre passé. 

alt

On le disait malade, en tout cas très diminué à la veille de l’insurrection populaire qui l’a finalement conduit à quitter le Burkina Faso en direction de la Côte d’Ivoire, le 31 octobre passé. Les observateurs les plus avisés des relations entre le Burkina et son voisin ivoirien avait prédit que l’ex-président du Faso ne ferait pas du «pays de sa belle famille» sa terre définitive d’exil. D’ailleurs chez les mossis, l’ethnie majoritaire à laquelle appartient Blaise Compaoré, il est mal vu qu’un homme, et de surcroît un chef (d’Etat) aille trouver refuge auprès de sa belle famille.

Comme on devrait s’y attendre, le désormais ancien président du Faso a préféré planter sa tente dans le royaume chérifien. Une option qui a l’avantage de lui redonner un peu plus de dignité, et surtout lui permettre de se refaire une nouvelle santé. Le Maroc étant réputé avoir le climat et les toubibs qu’il faut pour des soins haut de gamme. On espère que Blaise Compaoré pourra profiter de son exil pour se reposer de ses dernières années tumultueuses de règne.

BURKINA FASO: Le lieutenant-colonel Isaac Zida nommé Premier ministre

JOURNEE INTERNATIONALE DES TOILETTES: L’accès aux sanitaires est une question d’égalité et de dignité