in

COTE D’IVOIRE: Un religieux dénonce les analphabètes nommés à de hauts postes

Analpha…bêtises? 

Des leaders de confessions religieuses, à la demande du ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement techniques, s’impliquent depuis quelques jours dans les examens à grand tirage, session 2013. Afin de sensibiliser les candidats à la lutte contre la fraude et la tricherie.

altC’est dans ce cadre que le pasteur Léby Paul Omer, au cours du culte qu’il a officié à l’église Baptiste Œuvres et Missions Internationales à Yopougon, a lancé un appel à tous les candidats. Mais, selon lui, l’école est à l’image des gouvernants. Tout en condamnant la tricherie et la fraude, il dénonce également certains actes pris par le régime Ouattara qui, à l’en croire, rejaillissent sur la moralité des élèves.

Si on veut qu’un élève réussisse à l’école, il ne faut pas qu’en haut, on falsifie tout, on nomme des colonels qui ne savent pas parler le français. Un soldat qui s’adresse à vous à un contrôle routier en dioula n’est pas un exemple pour un élève“, a-t-il affirmé.

Pour lui, les deux facteurs de l’échec scolaire sont le manque de formation et de conversion en Christ. “Dieu fait des révélations à ceux qui apprennent“, a-t-il dit à Nicolas Georges Effimbra, le directeur de la vie scolaire, qui représentait le ministre Kandia Camara à ce culte de prières à l’intention de tous les candidats aux examens à grand tirage de cette année.

Vendredi 24 mai, à la grande mosquée de la Riviera 2, l’iman principal, Mamadou Traoré a également fait des prières pour les candidats. “En plus de la formation intellectuelle, il faut que les élèves aient une formation spirituelle. Nous allons accomplir notre devoir, le reste appartient à Dieu. Nous allons accompagner nos prières par des actes concrets. La lecture intégrale du Saint Coran, le sacrifice après cette lecture, des bénédictions“, s’est-il adressé à Fossou François, chef de service qualité à la direction de la vie scolaire, représentant Kandia Camara à ce culte de prières.

Ce sont 448.275 candidats (193.298 filles et 254.977 garçons) à l’examen du Cepe et au concours d’entrée en 6ème qui vont composer demain. Un chiffre en hausse par rapport à 2012 (362.072 candidats). Les résultats seront proclamés le mardi 11 juin 2013.

Ceux de 2012 étaient très moyens: 55,91%, soit 202.443 admis. Tous les sujets d’examens (Bepc, bac, entrée en sixième) sont arrivés de Paris.

De l’aéroport d’Abidjan, ils ont été acheminés par la gendarmerie à la DECO (Direction des Examens et Concours et de l’Orientation) au Plateau. Ils seront gardés sous haute surveillance jusqu’au démarrage de ces examens.

KENYA: L’UA réclame le transfert du dossier d’Uhuru Kenyatta de la Haye vers Nairobi

SAHRAOUI: L’Union Africaine appelle à accélérer le référendum