in

NAUFRAGE COSTA CONCORDIA: Commandant… la tourmente!

La position du commandant du Costa Concordia s’est alourdie.

Aujourd’hui se tient, au Tribunal de Grossetto, l’interrogatoire de Francesco Schettino, le commandant de la Costa Concordia, qui est accusé d’homicide involontaire coupable pluriel, catastrophe et abandon du navire.

 

En plus de l’augmentation du nombre de disparus (que l’on croyait être de 16), sont venus à la lumière du jour plusieurs autres détails sur la terrible catastrophe.

A la manoeuvre imprudente du commandant, qui serait trop apporoché de la côte, pour des motifs futiles, c’est-à-dire faire un “salut” aux membres de la famille d’un membre d’équipage, se sont ajoutées des informations sur le comportement douteux de Francesco Schettino, qui a sous-estimé les conséquences du choc et a donné l’ordre d’abandonner le navire, avec un coupable retard.

Ont été diffusées des fragments des conversations téléphoniques qui ont eu lieu entre le capitaine Francesco Schettino et un officier de la Garde côtière qui, après l’accident, l’avait plusieurs fois appelé au téléphone, pour le faire retourner à bord pour coordonner les secours.

«Commandant, c’est un ordre! Maintenant c’est moi qui commande. Vous avez déclaré l’abandon du navire, aller vers la proue, remontez sur le navire et allez coordonner les secours. Il y a déjà des cadavres”, a déclaré l’agent à Schettino, dans un de ces appels téléphoniques.

Le commandant qui devrait etre le dernier à quitter le navire, a été vu par des témoins fiables sur un rocher, sur la droite du navire, déjà à 00h30, tandis que la Douane a annoncé que le navire a été évacué et qu’à bord, il ne restait plus que les sauveteurs, seulement quelques heures plus tard, à 04h46.

 

NAUFRAGE COSTA CONCORDIA: Mini-explosifs pour trouer des brèches dans la coque du navire

MOHAMMED ALI: Ses premiers 70 ans!