in

CONTRÔLES DE SÉCURITÉ: Ces choses qu’il vaut mieux éviter de faire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour voyager en toute sécurité en avion sans risquer de rencontrer des situations dangereuses, les contrôles aux portes des aéroports sont une pratique fondamentale. Voici comment se comporter et ce qu’il ne faut pas faire.

Cependant, tout le monde ne sait peut-être pas qu’il y a certains comportements à éviter pour que “tout se passe bien” sans retard pour l’embarquement ou tout malentendu avec la sécurité.

Une règle simple qui ne peut être ignorée est de ne pas essayer de cacher des objets qui ne peuvent être embarqués. Pourtant, de nombreuses personnes ont essayé, de diverses manières créatives, de cacher des objets qui ne peuvent être embarqués.
Des couteaux cachés dans un parapluie fermé, un couteau de poche inséré dans le manche en plastique évidé d’une brosse à dents électrique… bref, l’imagination ne manque pas, mais cela peut coûter beaucoup d’amendes et même des arrestations.

CONSEIL: Pour des raisons de sécurité, il est toujours préférable de demander des informations sur les objets qu’on peut emporter avec soi et ceux qu’on ne peut pas.

On pourrait penser que c’est une blague innocente, mais parler de bombes ou d’autres objets illégaux lors des contrôles de sécurité à l’aéroport n’est certainement pas le choix le plus sage.
Faire des blagues sur les “munitions en bourse”, les “charges explosives” et les “détonateurs” peut entraîner la fermeture du terminal pendant des heures et retarder les vols pour des raisons de diligence raisonnable.

RAPPEL: Il faut également garder à l’esprit que sont admis à bord de l’avion, 100 ml de liquide de tous types (sauf les liquides inflammables.

Une chose qui n’est pas illégale, mais qui peut être ennuyeuse, est d’arranger son bagage à main lors des contrôles de sécurité: les vêtements, les ordinateurs portables et les chaussures pourraient se mélanger avec ceux de quelqu’un d’autre et causer des problèmes.

Une autre chose à laquelle il faut faire attention est de ne pas s’énerver devant les questions des agents. Parfois, pour clarifier une situation ou pour effectuer un contrôle aléatoire approfondi, les agents peuvent appeler quelqu’un à l’écart.
Si cela se produit, rester simplement calme et poli: éviter de s’énerver, même si on réalise d’avoir fait quelque chose qu’on n’aurait pas dû. Mieux exposer clatrement l’éventuel oubli et il n’y aura pas de problème. C’est lorsque les passagers deviennent évasifs et fuyants que les agents deviennent méfiants.

Pour rationaliser la file d’attente et faciliter les contrôles, il est préférable d’enlever sa montre, sa ceinture, ses bijoux et autres objets métalliques bien avant d’arriver à la porte.

Enfin, même si on a tous envie d’accélérer la file d’attente à l’embarquement, ne jamais se laisser prendre par la précipitation et céder à la tentation de déplacer les affaires des autres. On ne sait jamais comment les autres vont réagir, et il vaut mieux ne pas risquer de déclencher d’inutiles discussions.

TRAVAIL À TEMPS PARTIEL: Calcul de l’âge de retraite et montant de l’allocation de sécurité sociale en Italie

MIGRANTS: Les demandes d’asile en forte baisse en Italie