in

BURKINA FASO: Prix “Harpe de l’excellence” 2011 au groupe Boeinzemwindé

Une 3ème édition de maturité, en nette amélioration par rapport aux précédentes.

Placée sous le thème “De la poussière, il retire le pauvre, du fumier, il retire l’indulgent et le fait asseoir parmi les grands” tiré de Samuel chapitre 2 verset 8 de la Bible, La 3ème édition de la “Harpe de l’excellence” a porté le groupe “Boeinzemwindé” sur la plus haute marche du podium.

Avec la note de 12,47 sur 20, le groupe Boeinzemwindé a damé ainsi le pion sur ses concurrents que sont par ordre de mérite: Les groupes Barakel, Ecclésias Gospel, Espérance divine et Messagers de vie.

■ Le groupe vainqueur bénéficiera de l’enregistrement en live d’un album et d’un clip.

■ Le groupe Barakel arrivé 2ème, aura droit à l’enregistrement de 4 titres en studio et d’un clip.

■ le groupe Ecclésias Gospel, classiufié 3ème, aura l’enregistrement de 2 titres et 2 clips.

En plus du jury central qui a travaillé pour désigner le groupe vainqueur, un jury spécial de trois membres, a désigné les meilleurs artistes de chaque instrument utilisé pendant la compétition: entre autres la batterie, la guitare et le piano.

Les meilleurs vocalistes féminins et masculins eux, ont reçu des lecteurs DVD.

En plus des douces mélodies offertes par les finalistes, le public, massivement accouru, a pu savourer les notes musicales des artistes tels que Séraphine Bancé, Florencia Adouabou, le pasteur Moussa Josué du Burkina et Excel de la Côte d’Ivoire venus soutenir les finalistes.

Je suis vraiment très satisfait de l’édition de cette année. Si je dois me prononcer sur un éventuel bilan, je dirai qu’il est très positif”, a dit, sur une note de satisfaction le promoteur , tout en remerciant “le Seigneur pour lui avoir permis de relever le défi de l’organisation“.

Paul Yelnodo Kaboré a demandé le soutien des bonnes volontés pour la réussite de la 4ème édition dont les préparatifs ont déjà commencé. Selon lui, la marraine de l’édition de 2012 est déjà connue en la personne de Mme Ruth Yaméogo.

Rendez-vous est pris l’année prochaine pour plus de sonorités musicales issues de la parole divine.

 

A. Foba

LIBYE: Après les bombes, arrive le FMI pour… reconstruire!

TRANSFERTS D’ARGENT: Les travailleurs étrangers racketés! Il faut une régularisation