in

Brescia. Des immigrés protestent sur une Grue pour la régularisation

De neuf à 30 mètres de hauteur depuis samedi, ils demandent une négociation au gouvernement pour le permis de séjour . Rome, 02 novembre 2010. Sont restées cinq les immigrés qui à Brescia protestent sur une grue, environ 30 mètres d’hauteur, depuis samedi dernier. La protestation est entamée après la manifestation à l’appui qui ont demandé la régularisation en 2009 sans l’obtenir. Dans l’après-midi de samedi en effet, un groupe d’immigrés est monté sur une grue dans le chantier de la métropolitain de la place Cesare Battisti comme dernier geste après que, pendant la manifestation, le Maire Rolfi a fait évacuer leur garnis devant la commune. Il s’agit de deux égyptiens, de deux pakistaniens, d’un indien, un marocain et deux sénégalais.

” Il y a un vent très fort et la pluie, explique un des deux pakistanien, nos couvertures toutes sont baignées. Ici c’est très difficile mais nous ne descendons pas en bas tant qu’il n’y aura pas une réponse positve”. Toujours au téléphone, poursuit : ” nous voulons une rencontre avec le Ministère de l’Intérieur, une rencontre avec le préfet de Brescia, l’autorisation pour nôtre presidio qui a été évacué et l’ouverture d’une dialogue pour résoudre la situation de nos régularisation. S’ils ne nous donnent pas ces choses, nous ne descendons pas en bas ». La protestation des immigrés bresciani, trouve le soutien de l’Idv que à travers la responsable du welfare, Maurizio Zipponi a défini « légitime protester pour son permis de séjour. Il s’agit de personnes qui travaillent depuis des années dans le tissé productif de Brescia et qu’encore n’ont pas été régularisées ».

 

Marco Iorio

 

Les precari de l’immigration sur la place

Ambassade de Suisse: La Francophonie à Rome