in

ITALIE – Boom d’acquisitions de la nationalité: plus de nouveaux italiens que d’immigrants débarqués!

En Italie, il y a de plus en plus d’étrangers qui acquièrent la nationalité italienne. Selon les données démographiques nationales, récemment publiées par l’ISTAT (Institut des Statistiques), 178.000 étrangers ont acquis la nationalité italienne en 2015, soit 37% de plus que l’année précédente (plus de 35 étrangers par millier d’habitants).

 

La Fondation ISMU (Institut des Statistiques des Migrations Humaines) note que les acquisitions de nationalité italienne ont considérablement augmenté. 

Sont devenus italiens en particulier un grand nombre des membres des communautés les plus anciennes et ayant donc acquis les conditions pour la nationalité par résidence ou par naturalisation: Albanais et Marocains en tête. Très significatif aussi les données relatives aux mineurs: en effet, 37% des nouveaux italiens ont de moins de 18 ans.

Concernant la distribution géographique régionale, le classement des acquisitions de la nationalité italienne en 2015 est le suivant:

Lombardie: plus de 45 000 (plus d’un quart du total);

Veneto: 25.800 (14%);

Emilia Romagna: 22.500 (12,6%).

REMARQUE: Dans toutes les 6 régions du sud de l’Italie, il y a eu 9.793 acquisitions de la nationalité italienne.

Il y a aussi une augmentation des transferts à l’étranger (hors de l’Italie), tant des italiens de naissance que des “nouveaux” italiens: l’ISTAT indique que sur 100.000 italiens qui ont quitté le pays en 2015, 25 000 sont étrangers. Il s’agit d’italiens d’origine étrangère qui décident de retourner dans le pays d’origine ou de se transférer dans un autre pays UE ou non-UE.

Par contre, dans le reste de l’Europe, EUROSTAT indique que les acquisitions de la nationalité sont en baisse. La baisse a été plus prononcée dans certains pays tels que:

♦ Royaume-Uni (- 82.000);

♦ Espagne (- 20.000);

♦ Belgique (- 16.000);

♦ Grèce (- 8.600);

♦ Suède (- 6.700).

En revanche, la plus forte augmentation absolue a été enregistrée en Italie (+ 30.000), suivie par la France (+ 8.300) et Pays-Bas (+ 6.800). Dans ce contexte, l’Italie est actuellement en 2ème place dans le classement européen pour le nombre d’acquisitions de la nationalité (15% du total).

En outre, les nouveaux italiens sont plus nombreux que les immigrants débarqués: 178.000 contre 154.000. 

MAROC: Le saviez-vous que la vente et la confection de burqas y a été interdite?

AKUKU “DANGER”: Savez-vous combien d’épouses avait ce kenyan Akuku réputé le polygame le plus fameux au monde?