in

Ballon d’or 2013 : Lionel Messi, sacré, quatre à quatre dans l’Histoire du foot!

Poker du… “Messi” du foot!

C’est le rêve de tout footballeur et l’apogée d’une carrière individuelle : remporter le Ballon d’or. Et ce soir, lundi 7 janvier 2013, à Zurich, Lionel Messi vient de réaliser son rêve pour la quatrième fois consécutive, à seulement 25 ans ! En décrochant le 57e Ballon d’or, sous les yeux du désormaisFranco-Russe Gérard Depardieu, l’attaquant marque ainsi encore un peu plus l’Histoire de son empreinte. Le génie argentin surclasse une nouvelle fois Cristiano Ronaldo, son éternel rival du Real Madrid, et Andrès Iniesta, son coéquipier au FC Barcelone, qui figuraient parmi les finalistes.

altL’année 2012 aura été celle de tous les records pour Leo Messi. La star du FC Barcelone a en marqué pas moins de 91 buts sur l’année civile, battant ainsi le record auparavant détenu par la légende allemande Gerd Müller (85 buts en 1972). Une performance qui vient éclipser la saison 2011/2012 quelque peu décevante de son club, l’illustre FC Barcelone. Le club catalan, grand favori de la Ligue des Champions, a été battu par les Anglais de Chelsea en demi-finale au terme d’un match épique marqué par la performance dantesque de l’ex-attaquant londonien Didier Drogba.

Malgré un seul petit titre collectif décroché cette année (Coupe du Roi), celui-ci aura donc suffi à l’Argentin pour décrocher un 4ème Ballon d’or consécutif, devançant les illustres Johan Cruyff, Michel Platini, et Marco van Basten, qui n’en comptent “que” trois. Une récompense qui vient également couronner une belle année côté coeur, avec l’arrivée de son premier bébé Thiago, né début novembre de sa relation avec Antonella.

Depuis l’explosion au niveau mondial de Lionel Messi, Cristiano Ronaldo doit souvent se contenter de jouer les seconds rôles. Un sentiment qu’il a bien du mal à accepter, comme en témoigne son absence lors de la cérémonie 2011, durant laquelle son rival catalan a été sacré. Cette fois, Cristiano était cependant bien présent pour assister au 4ème sacre consécutif du lutin argentin. Malgré ses statistiques stratosphériques (69 buts en 69 matches l’année dernière et une Liga remportée), le Portugais doit une nouvelle fois rester dans l’ombre de l’Argentin, le seul à maintenir un rythme encore plus élevé.

Souvent brocardé pour son arrogance et son égo surdimensionné, Cristiano Ronaldo était pourtant bien décidé à bousculer l’ordre établi cette année, en tentant de redorer son image quelques semaines avant la clôture des votes. Le compagnon de la sublime Irina Shayk pourra toujours se consoler en tentant de remporter cette année la 10ème Ligue des champions de l’Histoire du Real Madrid, un titre qui lui donnerait une nouvelle chance de remporter le fameux Ballon d’or.

4ème en 2009 et 2011, 2ème en 2010, et 3ème cette année, Andrès Iniesta truste les places d’honneur depuis plusieurs saisons et son explosion au sein du milieu de terrain du FC Barcelone. Cette année aurait pu être la bonne pour l’Espagnol de 28 ans, qui avait terminé la saison par un triomphe en remportant l’Euro avec sa sélection au sein de laquelle il s’est montrée une nouvelle fois indispensable. Malheureusement pour lui, l’extraterrestre Messi plane toujours sur la planète football.

CAN 2013: André Ayew exclu!

EGYPTE: Le président Mohamed Morsi remanie le gouvernement pour faire face à la crise économique