in

AFRIQUE DE L’EST: Youssou Ndour contre la famine dans la Corne de l’Afrique

Youssou Ndour invite les stars du continent à mettre la main à la poche.
Le leader du Super Etoile et icône mondiale de la musique veut que les fils d’Afrique qui gagnent bien leur vie mettent la main à la poche pour venir en aide aux victimes de la famine dans la Corne de l’Afrique. Youssou Ndour était l’invité Afrique de la radio mondiale.

La star sénégalaise, connue pour son engagement dans l’action humanitaire, a réagi face à l’insuffisance de la mobilisation en faveur des victimes de la famine dans la Corne de l’Afrique. Lors de la conférence de l’Union Africaine (UA),  consacrée à la crise alimentaire dans la Corne de l’Afrique, la plupart des chefs d’Etat étaient absents.

Les chefs d’Etat africains pensent toujours, pour des problèmes en Afrique, que c’est l’Occident qui doit décider. Or, c’est tout à fait le contraire. C’est ça qui est dommage et c’est ça que je voudrais que ça change“, a soutenu Youssou Ndour, qui était l’invité Afrique sur les ondes de RFI ( Radio France internationale). 

Youssou Ndour a aussi pointé du doigt l’attitude des Occidentaux.

Quelle que soit leur politique d’austérité au niveau local, des millions de gens sont menacés dans cette partie de l’Afrique et je crois qu’il n’y a pas plus urgent que cela“, a-t-il déclaré. Pour lui, certains faits justifient ce comportement des Européens.

On sait que la Somalie est un pays musulman, qu’il entretient des relations avec la Chine et c’est un pays de pétrole , mettons tout cela de côté et agissons pour le bien de tous“, a indiqué l’artiste qui, tout en rappelant que la situation dans la corne de l’Afrique n’est pas une fatalité, estime qu’ensemble, les Africains peuvent relever le défi et compte sur la solidarité de tous pour changer la donne.

Le continent à des fils un peu partout dans le monde et chacun peut apporter quelque chose ; que ce soit dans le milieu du show biz ou du sport. Les gens qui gagnent beaucoup, il faut qu’on se retrouve pour essayer d’apporter notre participation“, a soutenu le Roi du ‘mbalax’ selon qui, il ne faut pas aller vers des matchs de gala ou de concert humanitaire, mais que les gens mettent la main directement à la poche.

 

Ndèye F. Seck

ELIZIO: Le 17 septembre au Black Garden, à Rome

ANGOLA: Le style Kuduro qualifié de contribution de la société civile à la Culture nationale