in

COUR EUROPÉENNE: Personne ne peut être considéré “clandestin” sur la face de la terre!

Ça c’est extra…sbourg!

«Une belle nouvelle parce qu’on est habitués à des verdicts qui ouvrent le cœur et correspondent au droit fondamental écrit dans le coeur des hommes et des femmes de tous les temps».

 

C’est l’éditorial du diredteur Marco Tarquinio du journal catholique “L’Avvenire”, sur le verdict de la Cour Européenne de Strasbourg, qui a condamné l’Italie, pour les expulsions en mer des immigrés.

Le verdict ne dit que rien que ne sache toute personne de toute conscience chrétienne et civile: on ne chasse pas qui frappe à votre porte, sans même le regarder, sans l’écouter, sans le reconnaître, souligne “L’Avvenire”, qui souhaite que  «la décision de Strasbourg soit lue et acceptée comme telle, dans toute l’Europe et par la grande majorité des politiciens et concitoyens italiens».

L’éditorial poursuit en notant que  «l’accueil et la légalité sont sœurs, que les flux sont gouvernés par les nations avec un ferme mais humain sens des règles et de la justice, mais surtout qu’aucun homme et aucune femme ne peut jamais être considérée comme “clandestin” sur la face de la terre». Un principe, lit-on encore, ‘ qui est valable toujours et pour tous, mais encore plus pour ceux qui sont en fuite, déracinés de leurs terres par les féroces conflits, la famine et la persécution. ‘Rejeter qui frappe à notre porte signifie être des alliés de tous les oppresseurs du monde. Rappelons-nous».

 

 

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME: Le rôle crucial de la femme rurale

GHANA – USA: Le président Atta Mills reçu à la maison blanche par Barack Obama