CAN 2015: L'Algérie élimine le Sénégal (2-0) et se qualifie en quarts de finale (Vidéo) - Africa Nouvelles

AFRIQUE

Alger rit!

L'Algérie, qui a battu le Sénégal par 2 buts à 0, s'est qualifiée pour les quarts de finale d'une Coupe d'Afrique dont elle est l'une des grandes favorites. Les Sénégalais, eux, sont éliminés, doublés dans les dernières minutes par le Ghana.

altFavorite annoncée de la CAN-2015, l’Algérie avait été mise en danger par le sort, en écopant du groupe de la mort au tirage. Les Fennecs n’auront finalement pas à rougir d’une élimination précoce. Face au Sénégal, les hommes de Christian Gourcuff ont été bousculés, mais ils ont fait montre d’une solidité défensive à toute épreuve pour décrocher leur billet pour les quarts de finale de cette Coupe d’Afrique.

Les Algériens ont marqué à deux reprises et se sont logiquement imposés (2-0) face à des Lions de la Teranga inspirés mais trop maladroits devant le but.

Ce sont les Fennecs qui ont pris les devants dans le match assez rapidement. Après une énorme occasion dès la troisième minute par Feghouli, l’Algérie a ouvert le score sur un but de Mahrez peu avant le quart d’heure de jeu. L’attaquant de Leicester City, après s’être échappé dans le dos de la défense sénégalaise, a ajusté Coundoul d’un plat du pied droit croisé et totalement imparable (1-0, 13e).

Dans la foulée, Soudani aurait pu doubler la mise pour les siens (21e), mais c’est le Sénégal qui s’est réveillé par l’inévitable Sadio Mané. L’attaquant des Lions, très en vue mardi soir, s’est joué de Bougherra avant de frapper juste au-dessus des buts de M’Bolhi (22e). Puis la fin du premier acte est intervenue sans qu’aucune occasion vraiment franche ne vienne troubler une rencontre disputée somme toute sur un très bon rythme.

Un Sénégal offensif mais inoffensif…

Au retour des vestiaires, les Sénégalais sont progressivement montés en puissance. Après un premier quart d’heure au cours duquel ils ont repoussé les Algériens dans leur moitié de terrain, les Lions ont été à deux doigts de revenir au score par Mané.

Sur une belle montée de Mbodji, Mané a été servi au point de pénalty. L’attaquant de Southampton, qui a perdu l’équilibre dans la surface, est tout de même parvenu à reprendre le ballon d'un tacle rageur. Le cuir est passé à quelques centimètres de la cage de M’Bolhi (60e).

Quatre minutes plus tard, Mame Biram Diouf s’est retrouvé seul dans la surface algérienne. L’attaquant des Lions, accroché par Carl Medjani, a réclamé à juste titre un pénalty, mais sans obtenir gain de cause auprès de M. Seechurn (64e).

L’Algérie appuie, puis le Ghana conclut

À l’entame du dernier quart d’heure, alors que Fennecs et Lions étaient toujours virtuellement qualifiés, les Algériens se sont de nouveau montrés dangereux. Sur une sortie des deux poings de Coundoul aux six mètres, Taïder a hérité du ballon dans la surface et a frappé au but. Son tir, qui prenait les chemins des filets, a finalement été détourné par M’Bodji sur sa ligne (75e).

Puis, alors que les Lions poussaient pour égaliser, l’Algérie a profité de ses qualités offensives pour assurer sa qualification. Sur une nouvelle montée de Feghouli côté droit, Bentaleb a été servi à l’extérieur de la surface. Le milieu algérien s’est offert l’un des plus beaux buts de cette CAN-2015 en décochant une splendide reprise du gauche pour clore l’évolution du tableau d’affichage (2-0, 82e).

Dans la foulée, le Ghana, qui était mené par l’Afrique du Sud dans l’autre match du soir, a fini par prendre les devants pour s’imposer 2-1 et dépasser le Sénégal au classement du groupe C. Un ultime échec pour les Lions, qui rêvaient d’un nouveau quart après huit années de disette, un présent que leur sélectionneur Alain Giresse n'a pas réussi à leur offrir. Le technicien français a d'ailleurs annoncé dans la foulée de la défaite qu'il ne demanderait pas à être reconduit à son poste.

L’Algérie, elle, a évité une crise similaire, même si elle ne termine que deuxième de sa poule, dépassée par le Ghana à la différence de buts particulière. Mais si les chiffres sont loin d'être parfaits, l’équipe dirigée par Christian Gourcuff, qualifiée, a avant tout prouvé qu’elle avait les atouts offensifs et défensifs pour aller loin, très loin, dans cette compétition.

(Vidéo des buts)

https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=84838260&v=CEuMtkwa4N0&feature=player_detailpage&x-yt-ts=1422327029