ITALIE - Regroupement familial: comment puis-je faire venir mes parents? - Africa Nouvelles

ITALIE

Je voudrais faire venir mon père en Italie. Quelles sont les conditions requises pour le regroupement familial avec un géniteur?

Selon la loi actuellement en vigueur, les étrangers résidant légalement en Italie peuvent demander le regroupement familial des géniteurs, dans deux cas, c'est-à-dire à condition que les parents:

1) soient à charge du demandeur sans qu'ils n'aient d'autres enfants dans le pays d'origine;

2) aient plus de 65 ans, et même d'autres enfants, mais ces derniers ne pouvant pas s'occuper d'eux "pour de graves raisons de santé documentées».

IMPORTANT:  Il faut souligner que pour le regroupement de géniteurs âgés de plus de 65 ans, il y a une condition supplémentaire par rapport aux autres types de regroupement familial. En effet, ils devront:

♦ stipuler une assurance-maladie les couvrant pour "tous les risques sur le territoire national italien»;

♦ ou inscrire au "Servizio Sanitario Nazionale ou S.S.N." (Sécurité Santé), en payant une cotisation.

N.B.: Cette dernière option n'a cependant été jusqu'à présent réglementée uniquement que dans certaines régions italiennes tels que: Emilia Romagna, Veneto et Lombardia.

ATTESTATION DU LIEN DE PARENTÉ  

Comme dans tous les cas de regroupement familial, on doit prouver le lien de parenté entre le demandeur et les membres de la famille vivant à l'étranger. Donc, indépendamment de laquelle des deux situations mentionnées ci-dessus se rapportent à son cas, le demandeur doit présenter les certificats délivrés par les autorités du pays d'origine, traduits et légalisés par l'Ambassade Italienne dans le pays qui les a émis, afin de pouvoir porter à terme le processus de regroupement.

ATTENTION:  Dans le cas où il y a des «doutes raisonnables» de la part des autorités, concernant le degré de parenté, ou en l'absence de certificats d'attestation, les test ADN pourraient être requis. Et c'est seulement après avoir obtenu les résultats que la procédure du regroupement familial pourra être portée à terme.

REVENU ET LOGEMENT  

En plus du lien de parenté et de l'exceptionnelle obligation d'assurance sanitaire, le regroupement familial des parents prévoit également d'autres conditions, c'est-à-dire la possession de:

♥ un revenu suffisant;

♥ et un logement convenable pour héberger le parent en Italie.

Revenu minimum requis  

N.B.: Pour chaque famille à regrouper en plus du premier (c'est-à-dire à partir du 2ème membre de la famille à réunir), le montant du revenu minimum est augmenté de la moitié du montant l'allocation social.  

EXEMPLE: Ainsi donc, en 2017, pour faire venir un seul géniteur (père ou mère) en Italie, il faut un revenu de 8.737,36 euros minimums, tandis que pour les faire venir tous les deux, le revenu minimum doit être égal à 11,649.82 euros.  

Logement 

En ce qui concerne le logement, comme dans tous les cas de regroupements familiaux, il devrait être "conforme aux normes d’hygiène et de santé ainsi que d'habitabilité adéquate, attestés par la commune".

L'étranger devra donc se faire délivrer par la commune de résidence un "certificat d'habitabilité adéquate" (certificato di idoneità alloggiativa).