ITALIE - IMU et TASI 2018: attention à la date d'échéance du paiement (pour tous les immeubles sujets à impôt municipal) - Africa Nouvelles

ITALIE

Au plus tard le 17 décembre, qui possède une seconde maison ou un immeuble différent de ceux exemptés du paiement de l'impôt, devra payer l'IMU - TASI  pour 2018. Le 16 décembre, en effet, est un dimanche, et par conséquent l'échéance du paiement glisse automatiquement au premier jour ouvrable utile suivant. Le calcul du montant devra être effectué pour toutes les deux les composantes, à partir des nouvelles aliquotes délibérées par les communes ou par celles qui ont été fixées l'an passé et qui n'ont pas été ajournées au 31 mai 2018. 

 

IMU - TASI: le calcul

Pour calculer le montant dû, on peut utiliser un des logiciels disponibles en ligne ou procéder par calcul manuel. Dans ce dernier cas, les données nécessaires sont:

la rente cadastrale réévaluée à 5%;

la valeur de l'aliquote fixée par la commune;

le coefficient cadastral relatif à l'immeuble;

la catégorie cadastrale de l'immeuble;

le pourcentage de possession;

les mois de l'année de possession.

Le calcul s'effectue en multipliant la rente cadastrale réévaluée pour le coefficient de l'immeuble, et en multipliant à son tour la valeur obtenue par l'aliquote fixée par la commune de référence.

IMPORTANT: Le contribuable est l'unique responsable de l'exactitude du calcul et de la compilation du modèle F24 préposé pour le paiement.

QUI DOIT PAYER ET QUI EST EXEMPT

Les contribuables sujets au paiement de l'IMU-TASI 2018 sont les propriétaires des immeubles suivants:

maisons haut standing avec catégorie cadastrale A/1, A/8 et A/9;

secondes maisons;

immeubles commerciaux;

terrains;

magasins;

terrains à batir.

Sont exemptés au contraire les possesseurs d'immeubles non de haut standing et relatives pertinences qui utilisent le bien comme habitation principale et les propriétaires de terrains agricoles situés en montagne.

ÉCHÉANCES ET SANCTIONS

Les échéances d'encaissement des tributs pour 2018 prévoyaient la possibilité pour les contribuables de payer en deux versements ou en une unique solution. Le terme pour le premier versement égal à 50% du total ou pour le paiement en unique solution est périmé le 18 juin passé. Le second versement doit être payé avant le 17 décembre.

 

À travers le soi-disant "ravvedimento operoso" (repenti actif), le contribuable a un an de temps pour se mettre en règle avec les paiements. Dans ce cas, on paie un montant majoré des intérêts et des sanctions proportionnés au retard de la régularisation des paiements.