PALUDISME: Un vaccin pour protéger les nourrissons - Africa Nouvelles

INTERNATIONAL

Pour le salut contre le palu! 

Les recherches pour la mise au point du vaccin contre le paludisme continuent de faire des avancées encourageantes.

altEn effet, après les résultats d'une étude présentée l'année dernière concernant un groupe de personnes âgées, d'autres résultats ont été rendus public la semaine dernière visant à protéger les nourrissons contre ce mal qui tue des milliers de personnes dans le monde. C'était à l'occasion d'une vidéoconférence téléphonique tenue la semaine dernière qui a été suivie dans différents pays d'Afrique et du monde.

Une nouvelle étape vient d'être franchie dans la recherche du vaccin contre le paludisme des enfants. C'est ainsi que les résultats d'un vaccin candidat antipaludique intitulé RTS,S ont montré son efficacité en réduisant de près d'un tiers le risque de paludisme chez les nourrissons africains de moins de cinq ans. Une tranche d'âge qui constitue d'ailleurs la première cause de mortalité générale dans les pays africains.

C'est d'ailleurs la quintessence d'une téléconférence téléphonique qui a été une occasion pour les conférenciers de présenter les avancées de la recherche pour la mise en place de ce vaccin protecteur des nourrissons.

Suivie en même temps dans différents capitales du monde comme Maputo, Nairoby, Libreville, Londres, Accra, Kinshasa, New York et Dakar, la téléconférence a permis de révéler que le vaccin RTS,S a une réduction de la fréquence des accès palustres chez environ un tiers des enfants africains âgés de 6 à 12 semaines.

L'essai a été mené dans 7 pays africains dont le Burkina Faso, le Ghana, le Gabon, le Kenya, la Tanzanie, Le Malawi et la Mozambique. Les données finales de ce vaccin devront être publiées en 2014 selon les conférenciers de cette rencontre.

Le paludisme tue environ un million de personnes dans le monde dont les enfants et les femmes enceintes.