MONIQUE SEKA: La chanteuse ivoirienne et des artistes africains mobilisés contre Ebola (Vidéo) - Africa Nouvelles

MONDE

Virer le virus! 

Contactée courant octobre par des personnalités influentes de la République de Guinée, Monique Séka n'a pas eu une seconde d'hésitation pour s’impliquer dans la lutte contre Ebola avec l’ONG guinéenne "Isolons Ebola". 

alt

Contactée courant octobre par des personnalités influentes de la République de Guinée, Monique Séka n'a pas eu une seconde d'hésitation pour s’impliquer dans la lutte contre "Ebola" avec l’ONG guinéenne "Isolons Ebola". Repoussant ses projets personnels, alors qu'elle devait rentrer dans en studio pour son nouvel album, elle se lance dans la réalisation d'un projet musical réunissant une pléiade d'artistes parmi lesquels Meiway, Claudi Siar, Medhy Custos, Charlotte Dipanda… pour une chanson all stars intitulée "Plus Jamais Ebola". L'Association "Isolons Ebola" et la Fondation "KPC" pour l'humanitaire en Guinée ont porté leur choix sur l'artiste ivoirienne, Monique Seka pour chanter contre la maladie à virus Ebola qui a fait de nombreuses victimes dans leur pays. 

Cheick Tidiane Traoré, conseiller spécial du PDG du Groupe Guicopres en Guinée, initiateur du projet, était le jeudi 25 février 2015 devant les journalistes à l'hôtel Pullman d'Abidjan- Plateau pour leur expliquer et présenter le projet. Il a déclaré: «nous avons choisi Monique Seka sur 40 artistes africains, parce qu'elle a été celle qui a rencontré l'assentiment de toutes les parties prenantes au projet. C'est l'auteur de "Missouwa" qui va conduire toute la caravane tant en Guinée, en Côte d'Ivoire qu'au Maroc». 

Sur sa lancée, il a précisé: «c'est après plus de mille morts que Kerfala Camara, PDG du Groupe Guicopres a lancé le projet pour aider le gouvernement guinéen dans sa lutte contre la maladie à virus Ebola. Celui-ci a estimé que c'est parce que la communication n'était pas passée que la maladie a fait tant de morts. A travers la musique, Kerfala Camara veut utiliser la voix de plus de 40 artistes africains pour sensibiliser et lutter contre la pandémie». 

Cheick Tidiane Traoré a révélé: «c'est aux Etats-Unis d'Amérique que le nom "Isolons Ebola" a été donné à leur association parce qu'un journaliste de la télévision CNN, ne connaissant pas la maladie, a demandé sur le plateau au Président guinéen, pourquoi ne pas utiliser les capotes pour se protéger contre la maladie à virus Ebola». Puis, il a ajouté: «les bénéfices du projet seront reversés aux associations d'aide aux orphelins dont le nombre est 4225, selon l'Unicef. Un grand banquet sera organisé en Guinée, à cet effet, avec tous les grands patrons». 

Quant à Monique Seka, elle a dit: «c'est un honneur pour moi d'être choisie pour porter le projet. Je le fais avec mon coeur. Si l'Afrique est en danger et qu'on m'appelle, je répondrai toujours». Aussi, a-telle indiqué, j'ai travaillé avec 40 artistes dont Meiwey et Sekouba Bambino. Nous irons en tournée en Guinée, a-t-elle conclu. "Isolons Ebola" est un CD comportant une seule chanson audio et vidéo en version radio et deux versions longues.

"Isolons Ebola" entend mobiliser des personnalités du monde du sport, du spectacle, des medias, des arts, de la culture et de la politique pour sensibiliser le monde entier à la propagation du virus Ebola. Puis, créer un élan de générosité dans les différentes sociétés guinéennes afin de financer des actions locales. 

Vidéo:  "Isolons Ebola"  (Teaser)

https://www.youtube.com/watch?v=hAauKXU2SNE